True Patriot Love

Placements Mackenzie affiche sa fibre patriotique

Donate

Vlog 02 : Entraînement et préparatifs

David Faassen, vice-président principal, Marketing, parle de son entraînement pour l’expédition Mackenzie True Patriot Love.

Afficher la transcription

DAVID FAASSEN : Le camp d’entraînement, c’était une expérience fantastique, déjà parce qu’il nous a permis de rencontrer les personnes avec lesquelles nous allons passer deux semaines. Ça représente quand même beaucoup de temps en compagnie de gens qu’on ne connaît pas, on apprend beaucoup, les dirigeants et les vétérans ont leurs propres personnalités et on commence vraiment à comprendre ce qu’ils ont pu vivre, et ce qu’ils continuent à vivre.

INTERVIEWER : Était-ce très différent de votre expérience de réserviste?

DAVID FAASSEN : La réserve, ça remonte à loin, mon physique n’était pas le même et l’expérience n’est donc pas la même. Les efforts ne sont pas les mêmes, on prend plus de temps pour s’en remettre. C’est moins facile aujourd’hui qu’avant. La récupération est plus longue. Je n’ai pas passé beaucoup de temps en Colombie-Britannique mais le type de camping et de randonnée n’est pas le même qu’en Ontario. Quand j’ai vu la liste de l’équipement, ma première réaction a été de dire « vous ne trouvez pas que c’est un peu exagéré? », mais après avoir discuté avec les guides j’ai compris que je devrais me taire, ils savent de quoi ils parlent. Par analogie, il en est de même pour le comportement envers les vétérans, je n’ai pas la moindre idée de ce qu’ils ont pu vivre. Il faut abandonner les préjugés et les idées toutes faites, écouter avec un esprit ouvert ceux qui ont un vécu et une expérience bien différente de la nôtre.

True Patriot Love

Nous sommes tous conscients des sacrifices physiques que les militaires canadiens doivent endurer au quotidien.

Mais qu’en est-il des traumatismes mentaux et émotionnels qu’ils subissent alors qu’ils servent notre pays?

  • FAIT : Le risque de suicide chez nos vétérans est plus élevé que dans l’ensemble de la population.
  • FAIT : 60 % des militaires libérés pour des raisons médicales connaissent des limitations physiques permanentes.
  • FAIT : Bon nombre de vétérans affrontent la sombre réalité du stress post-traumatique.

On ne peut qu’imaginer à quel point leur expérience a été douloureuse et horrible. Jusqu'où iriez-vous pour les aider? Jusqu’à l’île de Baffin, peut-être?

C’est là que vont se rendre deux hautes dirigeantes de Placements Mackenzie, Libby McCready et Fate Saghir, au nom de la Fondation La Patrie gravée sur le cœur, un organisme de bienfaisance canadien dévoué à offrir aux familles de militaires et d’anciens combattants canadiens le soutien dont elles ont besoin et l’espoir qu’elles méritent.

Mackenzie est fière d’être le commanditaire principal de l’expédition féminine La Patrie gravée sur le cœur : Île de Baffin 2019. Cette expédition jumèlera des soldates et d’anciennes combattantes canadiennes à des femmes chefs d’entreprises et responsables communautaires. Lors de cette toute première expédition féminine, les participantes travailleront en équipe pour surmonter d’importants obstacles physiques et mentaux alors qu’elles parcourent 100 kilomètres en raquettes, dans la froide étreinte du cercle arctique!

Aujourd’hui, nous vous demandons d’aider Libby et Fate à recueillir 100 000 $ dans le cadre de cette expédition. Aucun don n’est trop petit puisque chaque dollar contribue à offrir des programmes de santé mentale et de transition vitaux.

Faites un don

Vous pouvez améliorer la vie de ces militaires qui ont tant sacrifié pour protéger la nôtre. Aidez Libby, Fate et La Patrie gravée sur le cœur en faisant un don pour la cause.

Nous vous remercions de votre compassion, de votre générosité et de la différence que vous faites dans la vie de nos militaires.


À propos de La Patrie gravée sur le cœur

Depuis 2009, La Patrie gravée sur le cœur a accordé 25 millions de dollars pour financer la recherche innovatrice et appuyer 750 programmes communautaires partout dans le pays. En se penchant sur les défis uniques qui résultent du service militaire, y compris la santé mentale, le rétablissement physique, la transition à la vie civile et les besoins spéciaux des enfants, La Patrie gravée sur le cœur a aidé à changer la vie de plus de 25 000 familles de militaires.