L’apport de la gestion active à un portefeuille | Placements Mackenzie

L’apport de la gestion active à un portefeuille

Les investisseurs devraient adopter une vision holistique des placements pour se bâtir un portefeuille fructueux. Bien que les opinions divergent quant à l’approche de placement qui procurera les meilleurs résultats, les placements actifs et les placements passifs peuvent se compléter et aider ainsi les investisseurs à atteindre leurs objectifs financiers. Dans cet article, nous expliquons pourquoi nous croyons que la gestion active de portefeuille devrait faire partie intégrante de tout plan de placement réfléchi.

Gestion active et gestion passive

La plus grande différence entre le style de placement actif et le style de placement passif réside dans la façon dont ils perçoivent les marchés. Les gestionnaires actifs considèrent que le cours des actions ordinaires et autres valeurs n’est pas toujours évalué avec précision et qu’il existe ainsi des possibilités d’inscrire des rendements supérieurs à ceux de l’indice de référence. Les gestionnaires passifs, quant à eux, cherchent à reproduire le rendement d’un indice donné. Les placements passifs sont généralement considérés comme un moyen pour les investisseurs d’accéder aux marchés financiers et de générer des rendements à long terme, en partant de la prémisse que les cours des marchés sont précis et que les gestionnaires n’arriveront pas à battre l’indice.

Les gestionnaires actifs exploitent l’inefficience des marchés

L’efficience des marchés se situe en réalité entre ces deux extrêmes. Des observations viennent confirmer l’idée que la gestion active permet de bonifier le rendement d’un portefeuille dans un large éventail de catégories d’actifs

Les marchés sont moins efficients dans certaines catégories d’actifs, ce qui s’explique par divers facteurs, notamment une mauvaise compréhension de la valeur d’un titre ou autre valeur et des biais qui influencent les investisseurs et les poussent à agir de façon irrationnelle ou prématurée. Les gestionnaires actifs ont fait preuve de leur capacité à dégager de la valeur dans de nombreuses catégories d’actifs, tant sur le plan géographique que sur celui de la capitalisation : titres à revenu fixe mondiaux, actions canadiennes à grande capitalisation, actions mondiales à grande capitalisation, actions à petite et à moyenne capitalisation et titres des marchés émergents. Dans ces catégories, l’analyse fondamentale et les compétences en élaboration de portefeuille se révèlent efficaces, vraisemblablement du fait que ces marchés sont moins efficients.

Les gestionnaires actifs peuvent non seulement surclasser les indices, mais aussi constituer des portefeuilles moins volatils que ceux-ci durant les périodes baissières. Grâce à des processus actifs de constitution de portefeuille, ces gestionnaires peuvent éviter les risques systématiques non voulus qui nuiraient à leurs investisseurs, surtout durant les baisses, et accroître la participation aux sociétés qui présentent des évaluations ou un potentiel de croissance attrayants. Le risque étant inhérent aux actions, les stratégies actives permettent de diversifier ce risque et de protéger les investisseurs, notamment en favorisant les actions peu corrélées et en sous-pondérant les secteurs et les titres surconcentrés dans l’indice.

Le graphique ci-dessous met en évidence les périodes de baisse entre 1980 et 2017.

Graph showing S&P/TSX Composite TR Index – Bear Markets During 1980 – 2017

Source : eVestment, rendements avant déduction des frais

 

Durant chaque période baissière depuis 1980, les avantages de la gestion active se sont bien fait remarquer, le rendement avant déduction des frais moyen de l’univers des actions canadiennes à grande capitalisation eVestment** surpassant celui de l’indice passif, comme le montre le graphique ci-dessous.

 

Bear Market Active Manager Outperformance versus S&P/TSX Composite TR Index

Source : eVestment, rendements avant déduction des frais

 

Le graphique ci-dessous illustre le rendement en gestion active des gestionnaires d’actions canadiennes à grande capitalisation** se situant dans la moyenne, la médiane et le 1er quartile, relativement à l’indice composé de rendement total S&P/TSX dans les périodes haussières depuis 1980.

 

Bull Market Active Return of Canadian Large-Cap Managers** over S&P/TSX Composite TR Index

Source : eVestment, rendements avant déduction des frais

 

Les gestionnaires actifs génèrent de l’alpha en ne tenant pas compte des indices de référence et en investissant dans des PAPE

Le rendement actif d’un fonds par rapport au rendement d’un indice de référence donné est parfois appelé « alpha ». Les gestionnaires actifs peuvent générer un alpha en exploitant une mauvaise évaluation des titres et investissant sans tenir compte des indices de référence, là où des occasions pourraient se présenter. Ils peuvent accroître la valeur en élargissant leurs perspectives de placement sur les plans de la solvabilité, de la géographie et de la structure du capital.

Ils peuvent aussi générer de l’alpha en investissant dans des premiers appels publics à l’épargne (PAPE). Les titres issus de PAPE sont habituellement vendus à un cours inférieur à celui de titres négociés sur le marché secondaire, où les actions sont échangées à la bourse. Les gestionnaires actifs peuvent acheter au rabais des actions issues d’un PAPE et en tirer une plus-value par la revente sur le marché secondaire. La différence entre le prix payé par le gestionnaire actif pour le PAPE et le prix auquel il a revendu les titres sur le marché secondaire revient à l’investisseur.

Les gestionnaires actifs peuvent augmenter la diversification grâce aux stratégies de répartition de l’actif

Sans diversification, on ne peut atteindre d’équilibre entre rendements attendus attrayants et niveau de risque acceptable. Une stratégie passive très répandue consiste à bâtir un portefeuille diversifié au moyen de placements traditionnels, c’est-à-dire 60 % en actions et 40 % en titres à revenu fixe, composition qui semble combiner raisonnablement les rendements attendus plus élevés des actions et la volatilité moins élevée des titres à revenu fixe. Cette solution pourrait convenir à un investisseur moyen, mais un investisseur jeune, qui est encore loin de la retraite, peut en général se permettre de prendre plus de risques pour aller chercher des rendements attendus plus élevés, tandis qu’un investisseur plus âgé ou à la retraite pourrait privilégier un portefeuille moins volatil. Pour offrir aux investisseurs un meilleur équilibre entre risque et rendement, les gestionnaires actifs emploient diverses stratégies de répartition de l’actif parmi lesquelles figurent les fonds équilibrés, les solutions de portefeuille et les stratégies à échéance cible. De telles stratégies aident les investisseurs à conserver leurs placements tout au long de leur horizon de placement.

Conclusion

Les investisseurs devraient investir dans une perspective globale et avoir recours à des stratégies actives de répartition de l’actif pour ajouter de la valeur à leur portefeuille. Les gestionnaires actifs ont démontré leur capacité à accroître la valeur lorsque les marchés ne sont pas efficients. On peut générer de l’alpha en investissant sans tenir compte des indices.

Il est difficile d’anticiper les marchés ou prévoir quand l’approche passive surclassera l’active, ou inversement. Communiquez avec votre conseiller pour développer le plan qui répondra le mieux à vos besoins.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire.

Le rendement de l’indice ne tient pas compte de l’incidence des frais, commissions et charges payables par les investisseurs dans des produits de placement qui cherchent à reproduire un indice.

Le contenu de ce document (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.