Perspectives sur les marchés : Analyse des défi s clés liés à l’adoption des véhicules électriques | Placements Mackenzie

Perspectives sur les marchés : Analyse des défi s clés liés à l’adoption des véhicules électriques

Les véhicules électriques semblent être prêts à être un perturbateur majeur du secteur de l’énergie au cours des prochaines années. Apprenez-en plus sur l’adoption des véhicules électriques et comment l’équipe Bluewater de Mackenzie se prépare pour cet important virage.

Excès de vitesse : L’essor des véhicules électriques et l’effet sur le secteur de l’énergie

Han Tacoma, directeur des placements au sein de l’équipe Bluewater de Mackenzie, discute de l’effet de la popularité croissante des véhicules électriques sur le secteur de l’énergie.

Afficher la transcription

HAN TACOMA, directeur des placements, actions, équipe Bluewater de Mackenzie : Il est difficile d’imaginer un monde sans stations-service et sans véhicules alimentés à l’essence, mais la situation est sur le point de changer. À l’heure actuelle, nous sommes cognitivement et physiquement liés au pétrole. Nous prenons la voiture rentrer du travail et mettons de l’essence à la station-service. Cela fait partie de notre vie de tous les jours et 44 % de la consommation de pétrole sert à alimenter les véhicules – les voitures que vous et moi conduisons. Mais si cette consommation devait chuter, l’impact serait important et nous prévoyons que c’est ce qui se produira.

L’adoption des voitures électriques est sur le point de causer des perturbations importantes pour le secteur de l’énergie. Pour toutes les innovations, qu’il s’agisse des lecteurs de disques compacts, des ordinateurs ou d’autres choses, l’utilisation est initialement lente, puis elle accélère, et c’est ce qui s’appelle une courbe d’adoption en S. Nous avons pu l’observer lors de l’introduction des premiers véhicules motorisés. Si vous regardez une photographie de New York qui remonte à 1900, vous pouvez voir des centaines de calèches, et si vous observez de plus près, il se peut que vous remarquiez un seul véhicule motorisé. Dans une photographie prise 15 ans plus tard au même endroit, vous pouvez voir des centaines de véhicules motorisés, et si vous regardez de plus près, vous allez peut-être repérer une ou deux calèches. La courbe d’adoption s’est produite très rapidement.

Le prix des batteries et la portée maximale de ces batteries limitent actuellement les véhicules électriques. Le coût des batteries a nettement diminué; il est passé d’environ 1 000 $ par kilowattheure à 227 $ par kilowattheure. Au cours des quatre dernières années, le prix des batteries a en gros été réduit de moitié et au cours des six dernières années, le prix a diminué de 80 %, ce qui est considérable. L’objectif ultime est d’obtenir 100 $ par kilowattheure, soit un prix équivalant aux moteurs à combustion. 

L’autonomie maximale des batteries constitue également une préoccupation. Nous avons tous entendu parler des soucis liés à l’autonomie maximale, mais la capacité de rendement des batteries est en hausse, en moyenne, de sept à huit pour cent par année. La majorité d’entre nous utilisent la voiture tous les jours pour se rendre au travail. De fait, 80 % des Canadiens utilisent leur voiture à cette fin. Le recensement le plus récent montre que la durée moyenne du trajet jusqu’au travail est de 25 minutes, alors charger la batterie ne constitue pas un problème pour les déplacements urbains. La plupart des gens pourront aller au travail et en revenir, et ensuite recharger leur voiture dans leur garage pendant la nuit, lorsqu’il est le moins cher de le faire, mais il existe des préoccupations relatives à l’infrastructure et à la construction des postes de recharge. Même s’il s’agit d’une préoccupation légitime, la construction a lieu maintenant. En fait, au Japon, il existe actuellement plus de postes de recharge que de stations-service.

L’équipe Bluewater de Mackenzie se concentre sur la croissance des flux de trésorerie disponible. Étant donné que nous actualisons nos flux de trésorerie sur dix ans pour les sociétés que nous détenons, aucun de nos portefeuilles ne comporte une exposition importante au secteur de l’énergie. Le facteur de demande sera fortement touché lorsque nous passerons des moteurs à combustion interne aux véhicules électriques, ce qui se produira selon nous entre 2020 et 2030, probablement plus vers la fin de cette période.


La popularité des véhicules électriques ne cesse de croître mais il reste des kilomètres à courir avant qu’ils ne deviennent l’automobile de choix. Voici des ressources additionnelles de l’équipe Bluewater de Mackenzie sur les véhicules électriques.

  • La menace à venir pour le secteur de l’énergie

    Le développement des véhicules électriques pourrait avoir un impact majeur sur les titres pétroliers. L’équipe Bluewater de Mackenzie tient compte de cette transition dans son exposition au secteur de l’énergie.

    27 juillet 2017

  • Route cahoteuse : Analyse des défis clés liés à l’adoption des véhicules électriques

    La transition vers les véhicules électriques représente une menace structurelle pour le secteur de l’énergie. L’équipe Bluewater de Mackenzie évalue quatre défis techniques liés à cette transition.

    2 août 2017

Vous souhaitez consulter d’autres articles instructifs à propos du marché nord-américain? Visitez la page de l’équipe Bluewater de Mackenzie dès aujourd’hui.