Commentaire 1T 2018 – Équipe Mackenzie Cundill | Placements Mackenzie

Commentaire 1T 2018

Équipe Mackenzie Cundill

Tour d’horizon du marché, perspectives et stratégie

  • Une augmentation de la volatilité a pu être observée pendant le premier trimestre de 2018, accompagnée d’attentes d’inflation et de taux d’intérêt en hausse. Les marchés semblent être préoccupés par la rhétorique d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. Personne ne tire profit d’une guerre commerciale. Nous pouvons déjà observer que des discussions plus rationnelles l’emportent et que les deux côtés font preuve d’une retenue qui pourrait mener à des solutions négociées. Il n’y a pas si longtemps, le président Trump et le leader nord-coréen Kim Jong Un se menaçaient avec des armes nucléaires. Nous pouvons maintenant observer le début de négociations de paix. Nous avons appris à propos du président Trump qu’il utilise des propos extrêmes en tant qu’outil pour atteindre ses objectifs politiques et pour négocier ses positions. Nous devrions plutôt nous concentrer sur les données fondamentales de l’économie et des sociétés détenues en portefeuille. À cet égard, nous croyons que la reprise mondiale est saine et que nos titres en portefeuille sont non seulement sous-évalués, mais devraient offrir une amélioration des bénéfices.
  • Les perspectives de production et de croissance restent favorables. Nous sommes toujours dans une période de croissance synchronisée mondiale et nous estimons que le potentiel de surprises à la hausse existe pour l’inflation plus tard dans l’année, car nous observons un accroissement des pressions sur les salaires dans de nombreux pays. Le momentum de croissance semble avoir ralenti quelque peu pendant le premier trimestre, comme nous l’avons observé dans la confiance des sociétés en Europe et dans l’activité économique en Chine. Nous estimons un tel ralentissement normal étant donné le momentum solide au quatrième trimestre de 2017. 
  • En Europe, Angela Merkil a finalement réussi à former un gouvernement en Allemagne avec une grande coalition entre l’Union chrétienne-démocrate, l’Union chrétienne-sociale et le Parti social-démocrate. Nous espérons que les réformes structurelles pourront faire l’objet de discussions entre le président français Macron nouvellement élu et Merkel au cours des quelques prochaines années. L’élection italienne s’est terminée avec le Mouvement 5 étoiles obtenant le plus de votes, mais pas assez pour former un gouvernement sans une coalition. Les discussions parmi les chefs de parti à propos de la formation d’un gouvernement prendront sans doute des mois. Étant donné le besoin d’un gouvernement de coalition, nous croyons que la possibilité de politiques extrêmes reste faible. Nous suivrons de près la situation politique en Europe pour ses répercussions sur l’économie sous-jacente.
  • En Asie, l’activité commerciale chinoise, même si elle connaît une croissance, s’est accrue à un rythme plus lent au cours des derniers mois. La dette des ménages a augmenté et le gouvernement est quelque peu inquiet. Le gouvernement tente aussi de maîtriser le marché immobilier, en raison de signes d’une demande spéculative. Le resserrement du crédit dans le système pourrait se traduire en une croissance plus faible.
  • À la fin de 2017, le PIB du Japon devrait avoir augmenté pour le huitième trimestre consécutif, sa période de croissance ininterrompue la plus longue en 16 ans. L’emploi a augmenté de plus de 2,7 millions au cours des cinq dernières années, même si la taille de la population en âge de travailler du Japon a diminué de plus de 4 millions. Toutefois, en raison des achats de FNB d’actions par la Banque du Japon, les évaluations de nombreux titres japonais sont assez élevées selon nous.
  • Pour ce qui est des politiques des banques centrales, la Banque centrale européenne semble être en attente jusqu’à l’année prochaine, avant de procéder à une normalisation des taux d’intérêt. La Banque du Japon commence à penser à mettre fin à son assouplissement quantitatif en 2019. Cette année marquera probablement le sommet pour ce qui est des actifs détenus sur les bilans des banques centrales partout dans le monde. Nous nous attendons à ce que la normalisation de la politique monétaire se poursuive partout dans le monde l’an prochain.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent au rendement annuel composé historique total au 31 mars 2018 et tiennent compte des variations de la valeur unitaire et du réinvestissement de toutes les distributions, exclusion faite des frais d’acquisition, frais de rachat, frais de distribution, autres frais accessoires ou impôts sur le revenu payables par tout investisseur et qui auraient réduit le rendement. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire.

Le rendement de l’indice ne tient pas compte de l’incidence des frais, commissions et charges payables par les investisseurs dans des produits de placement qui cherchent à reproduire un indice.

Ce document renferme des renseignements prospectifs fondés sur des prévisions d’événements futurs au 31 mars 2018. Nous ne mettrons pas nécessairement à jour ces renseignements en fonction de changements parvenus après cette date. Les risques et incertitudes peuvent souvent amener les résultats réels à différer de manière importante des renseignements prospectifs ou des attentes. Parmi ces risques, notons, entre autres, des changements ou la volatilité dans les conditions économiques et politiques, les marchés des valeurs mobilières, les taux d’intérêt et de change, la concurrence, les marchés boursiers, la technologie, la loi ou lorsque des événements catastrophiques surviennent. Ne vous fiez pas indûment aux renseignements prospectifs. Par ailleurs, toute déclaration à l'égard de sociétés ne constitue pas une promotion ou une recommandation d'achat ou de vente d'un titre quelconque.

Le contenu de ce commentaire (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.