Commentaire 3T 2018 – Équipe des placements à revenu fixe Mackenzie | Placements Mackenzie

Commentaire 3T 2018

Équipe des placements à revenu fixe Mackenzie

Perspectives et positionnement

  • Cette année, pour chaque trimestre, les marchés boursiers américains semblent avoir donné aux investisseurs des directions distinctes à l’égard des prix.  Au premier trimestre la volatilité et les prix ont connu de fortes variations, ce qui contraste nettement avec le contexte de faible volatilité que les investisseurs ont connu en 2018.  Au deuxième trimestre les prix ont globalement suivi des mouvements latéraux par rapport aux indices boursiers, et il est revenu aux investisseurs de mesurer les incidences inconnues des guerres commerciales mondiales qui se déclaraient alors même que l’économie américaine était solide.  Le troisième trimestre a été marqué par une hausse régulière et importante des indices boursiers américains, alors que les marchés semblaient adopter la forte croissance domestique, tout en faisant fi de l’escalade des tensions géopolitiques et d’une tendance plus hawkish de la part de la Fed en ce qui concerne la politique monétaire.
  • Pour bon nombre de marchés non-américains, tant les économies développées que les économies émergentes, c’était une autre histoire.  Dans ces régions, les rendements totaux ont été globalement neutres, voir dans certains cas franchement négatifs, reflétant à la fois une montée des risques attribuable à la hausse des tensions commerciales avec les États-Unis, aux effets cumulatifs du resserrement des politiques de la Fed depuis 2015.  Si l’on tient compte de la hausse de 0,25 % à la fin de septembre, il y a maintenant eu huit hausses Total, quatre d’entre elles ayant été annoncées au cours des 10 derniers mois.  En raison du durcissement continu du marché de l’emploi et, des mesures d’inflation de base au-dessus de la cible de 2 %, la Fed entrevoit une trajectoire de resserrement pour 2019 et jusqu’en 2020.
  • Les marchés émergents, en particulier ceux qui présentent des déficits plus importants au compte courant ou dont le marché a un consensus sur la gouvernance politique et économique, ont peut-être commencé à ressentir les effets du raffermissement du dollar américain et de la hausse des coûts de financement en dollars américains.  Pour certains de ces pays, et notamment ceux qui sont d’importants importateurs de produits de base, l’affaiblissement de leurs devises en $ US a fait naître des vents contraires sur le plan économique et parfois politique.  Dans l’ensemble, les indices obligataires des marchés émergents, en $ US et en monnaie locale, ont réalisé des résultats inférieurs aux autres types de créances. 
  • Le profil de bonne croissance économique en Amérique du Nord, et particulièrement aux États-Unis, a favorisé le resserrement des différentiels des crédits des sociétés au cours du troisième trimestre.  La rentabilité des Société est demeurée solide et les flux de trésorerie couvrent adéquatement les paiements d’intérêt, ce qui se traduit par un faible niveau de risque quant au service de la dette.  Le niveau d’endettement dans le secteur des entreprises a commencé à grimper, sans toutefois atteindre des niveaux que l’on pourrait considérer comme étant dangereux. 
  • À moins que la volatilité, des marchés et les risques économiques, pour les marchés domestiques américains n’augmentent considérablement au cours du quatrième trimestre, la Fed, et président administration Trump continueront de se concentrer sur l’agenda économique plaçant « l’Amérique d’abord ».  Cela signifie que la Fed procédera à une autre hausse des taux d’ici décembre, alors que Jerome Powell, son président, mène les taux vers un niveau neutre qui reste à déterminer pour le 4T et au-delà.  Pendant ce temps-là, la courbe des rendements continuera probablement de s’aplanir.  La renégociation de l'ALÉNA étant maintenant terminée, sous réserve de ratification, la Banque du Canada suivra la Fed à des taux directeurs plus élevés, avec un décalage dû en grande partie aux préoccupations précédemment exprimées concernant l’endettement des ménages.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent au rendement annuel composé historique total au 30 septembre 2018 et tiennent compte des variations de la valeur unitaire et du réinvestissement de toutes les distributions, exclusion faite des frais d’acquisition, frais de rachat, frais de distribution, autres frais accessoires ou impôts sur le revenu payables par tout investisseur et qui auraient réduit le rendement. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire.

Le rendement de l’indice ne tient pas compte de l’incidence des frais, commissions et charges payables par les investisseurs dans des produits de placement qui cherchent à reproduire un indice.

Dans la mesure où le fonds a recours à une couverture de risque de change, le rendement est exprimé dans la devise du pays étranger et la couverture procurera au fonds des rendements qui correspondent approximativement à ceux obtenus par un investisseur à l'étranger qui effectue des placements dans sa devise locale.

Ce document renferme des renseignements prospectifs fondés sur des prévisions d’événements futurs au 30 septembre 2018. Nous ne mettrons pas nécessairement à jour ces renseignements en fonction de changements parvenus après cette date. Les risques et incertitudes peuvent souvent amener les résultats réels à différer de manière importante des renseignements prospectifs ou des attentes. Parmi ces risques, notons, entre autres, des changements ou la volatilité dans les conditions économiques et politiques, les marchés des valeurs mobilières, les taux d’intérêt et de change, la concurrence, les marchés boursiers, la technologie, la loi ou lorsque des événements catastrophiques surviennent. Ne vous fiez pas indûment aux renseignements prospectifs. Par ailleurs, toute déclaration à l’égard de sociétés ne constitue pas une promotion ou une recommandation d’achat ou de vente d’un titre quelconque.

Le contenu de ce commentaire (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.