Un argument en faveur des moyennes capitalisations américaines | Placements Mackenzie

Perspectives sur le fonds : Un argument en faveur des moyennes capitalisations américaines


Si l’histoire sert de guide, les actions américaines à moyenne capitalisation offrent aux investisseurs une occasion en or de réaliser de solides rendements corrigés du risque.

Les sociétés américaines à moyenne capitalisation ont une capitalisation boursière se situant entre 2 milliards $US et 20 milliards $US. Leur positionnement concurrentiel est bien ancré sur le marché et tant leurs produits que la distribution de ces produits sont confirmés, ce qui pourrait rendre ces entreprises moins volatiles que les petites capitalisations. Les moyennes capitalisations ont en général la bonne tenue de plus grandes sociétés, mais leurs possibilités de croissance future peuvent être importantes.

Principaux avantages des placements dans les moyennes capitalisations

Croissance de 10 000 $ (CAD) sur 20 ans

Source : Morningstar, au 30 avril 2019
  • Les moyennes capitalisations américaines offrent à la fois la stabilité des grandes capitalisations et le potentiel de croissance des petites capitalisations.
  • Traditionnellement, les moyennes capitalisations américaines ont présenté des caractéristiques risque/ rendement favorables. Elles peuvent ainsi procurer un bon équilibre à un portefeuille positionné prudemment, sans s’aventurer trop loin sur la courbe des risques.
  • Les analystes de Wall Street sont moins nombreux à couvrir les moyennes capitalisations que les grandes capitalisations. La couverture étant moins importante, les gestionnaires actifs ont l’occasion de réaliser des rendements supérieurs1.
  • Les titres américains à moyenne capitalisation présentent un plus grand potentiel de reprise (voir le graphique ci-dessous).

Ventilation de la taille des opérations de reprise – Nombre d’opérations sur 10 ans ($US)

Source : Bloomberg au 31 octobre 2018

Les titres américains à moyenne capitalisation peuvent représenter un juste équilibre, entre les petites sociétés qui connaissent une croissance rapide et les grandes entreprises bien établies. En général, les sociétés à grande capitalisation sont solides, et leurs marques sont bien établies. Les titres de ces sociétés ont souvent un niveau de volatilité moins élevé. D’autre part, les sociétés à petite capitalisation peuvent présenter un potentiel de forte croissance. Ces compagnies se distinguent souvent par leur caractère novateur et leur souplesse mais leurs titres peuvent être volatils.

Les titres américains à moyenne capitalisation peuvent posséder des qualités que l’on retrouve dans les sociétés à petite ou grande capitalisation.

The Mid Cap's sweet spot

Malgré les possibilités offertes par les titres américains à moyenne capitalisation, bon nombre d’investisseurs ont tendance à sous-pondérer leur exposition à ces sociétés. Cela pourrait s’expliquer par le fait qu’ils croient obtenir la même exposition en combinant titres à grande capitalisation et titres à petite capitalisation. Ce n’est pas forcément le cas.

Une allocation spécifique peut procurer aux investisseurs une exposition aux actifs de sociétés américaines à moyenne capitalisation :

  • Les titres américains à moyenne capitalisation ont par le passé présenté un niveau de risque inférieur à celui des petites capitalisations, ayant dépassé la phase plus volatile de développement des petites entreprises, mais elles sont toujours en phase de croissance dynamique comparativement aux grandes capitalisations (voir le graphique à gauche ci-dessous).
  • Les moyennes capitalisations américaines sont reconnues pour leurs rendements à long terme. L’indice Russell Moyenne capitalisation a surclassé l’indice S&P 500 des grandes capitalisations et l’indice Russell 2000 des petites capitalisations (voir le graphique au centre ci-dessous).
  • Les moyennes capitalisations américaines présentent dans l’ensemble un profil de rendement corrigé du risque plus solide (voir le graphique à droite ci-dessous).

Source : Morningstar, au 30 avril 2019.
Pour en savoir davantage au sujet des occasions offertes par les titres américains à moyenne capitalisations, veuillez communiquer avec votre conseiller
  1. Source : Bloomberg au 25 mars 2017 ↩︎

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent au rendement annuel composé historique total au 30 avril 2019 et tiennent compte des variations de la valeur unitaire et du réinvestissement de toutes les distributions, exclusion faite des frais d’acquisition, frais de rachat, frais de distribution, autres frais accessoires ou impôts sur le revenu payables par tout investisseur et qui auraient réduit le rendement. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire.

Le rendement de l’indice ne tient pas compte de l’incidence des frais, commissions et charges payables par les investisseurs dans des produits de placement qui cherchent à reproduire un indice.

Le contenu de ce document (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.