Récente volatilité des marchés : Un commentaire de l'économiste en chef de Mackenzie | Placements Mackenzie

Récente volatilité des marchés : Un commentaire de l'économiste en chef de Mackenzie


La volatilité à laquelle nous assistons actuellement sur les marchés n’est pas sans rappeler ce que nous avons vécu au premier trimestre de cette année. En février, le rapport sur la situation de l’emploi aux États-Unis faisait état d’une croissance des salaires plus élevée que prévu, entraînant une forte augmentation des rendements des obligations du Trésor, ce qui a provoqué une volatilité accrue entre les actifs. Dans un sens, la situation actuelle est relativement similaire : de fortes révisions à la hausse de la masse salariale non agricole de septembre nous ont donné un autre élan vers des rendements des obligations du Trésor à la hausse.

Expected 10-year government bond total returns bar graph

Source : Placements Mackenzie (données de Bloomberg). Zones ombrées = Récession aux États-Unis.

À première vue, cela brosse un tableau encourageant de la santé de l’économie américaine. Cependant, l’enjeu pour les marchés financiers réside dans le fait que la hausse récente des rendements obligataires ne découle pas de la hausse des anticipations d’inflation, mais plutôt de rendements réels plus élevés, c’est-à-dire des rendements nets des anticipations d’inflation. Ceci reflète à la fois la meilleure performance de l’économie américaine, comme évoquée ci-dessus, mais aussi les attentes de plus en plus grandes d’une hausse des taux d’intérêt de la Réserve fédérale pour l’année prochaine. Cela a été pris en compte par l’équipe des stratégies multi-actifs en termes de positionnement, avec une sous-pondération tactique des actifs à revenu fixe depuis octobre 2017.

Expected 10-year government bond total returns bar graph

Source : Placements Mackenzie (données de Bloomberg). Zones ombrées = Récession aux États-Unis.

Cependant, cela se répercute les marchés des actions via une volatilité implicite et réalisée plus élevée. L'évolution actuelle des rendements obligataires s'apparente à un changement de régime, car plusieurs catégories d'actifs ont été évaluées en fonction d’une hypothèse de taux d'intérêt plus bas à plus long terme. Les marchés étant convaincus que la Fed n'agirait que lentement et progressivement et que la politique resterait accommodante, les valorisations de plusieurs actifs, tels que les actions technologiques américaines, ont atteint des niveaux élevés. Cette hypothèse est actuellement mise à l’épreuve, la Fed semblant vouloir relever les taux d’intérêt plus rapidement que prévu. Ce n’est donc pas un hasard si les deux événements liés à la volatilité des actions de cette année ont eu lieu en février et en octobre, deux périodes au cours desquelles les rendements obligataires ont augmenté rapidement. Étant donné que les évaluations boursières élevées étaient quelque peu dépendantes de faibles rendements obligataires, cela a un impact initial négatif sur les marchés des actions. Enfin, en plus de la hausse des rendements obligataires, la résurgence des tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine n’a pas favorisé le sentiment des investisseurs envers les marchés des actions.

Expected 10-year government bond total returns bar graph

Source : Placements Mackenzie (données de Bloomberg). Zones ombrées = Récession aux États-Unis.

Au premier trimestre de 2018, l'équipe des stratégies multi-actifs a adopté une position tactique neutre sur les actions, après une surpondération remontant au second semestre de 2016. Notre surpondération nous a bien servi, mais nos données relatives aux facteurs macroéconomiques, de valorisation et de confiance concernant les actions se sont détériorées au premier trimestre de 2018. Pour cette raison, nous sommes passés à un positionnement neutre, que nous maintenons aujourd'hui. Nous maintenons également notre position tactique sous-pondérée sur les obligations, qui est en place depuis octobre de l’année dernière, car nous continuons à percevoir des facteurs de valeur et macro-économiques médiocres pour la catégorie d’actifs au cours des prochains mois.

Les placements dans les fonds peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion, des frais de courtage et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les fonds ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire. Le contenu de ce document (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation. Le rendement de l’indice ne tient pas compte de l’incidence des frais, commissions et charges payables par les investisseurs dans des produits de placement qui cherchent à reproduire un indice.

Ce document renferme des renseignements prospectifs fondés sur des prévisions d’événements futurs au 12 octobre 2018. Corporation Financière Mackenzie ne mettra pas nécessairement à jour ces renseignements en fonction de changements parvenus après cette date. Les risques et incertitudes peuvent souvent amener les résultats réels à différer de manière importante des renseignements prospectifs ou des attentes. Parmi ces risques, notons, entre autres, des changements ou la volatilité dans les conditions économiques et politiques, les marchés des valeurs mobilières, les taux d’intérêt et de change, la concurrence, les marchés boursiers, la technologie, la loi ou lorsque des événements catastrophiques surviennent. Ne vous fiez pas indûment aux renseignements prospectifs. Par ailleurs, toute déclaration à l’égard de sociétés ne constitue pas une promotion ou une recommandation d’achat ou de vente d’un titre quelconque.