Commentaire 2T 2018 – Équipe des actions nord-américaines Mackenzie | Placements Mackenzie

Commentaire 2T 2018

Équipe des actions nord-américaines Mackenzie*

*Auparavant équipe de valeur toutes capitalisations Mackenzie

L’équipe de gestion de portefeuille fait preuve d’optimisme à propos des perspectives pour les marchés boursiers canadiens. Même si nous en sommes probablement aux étapes avancées du cycle économique, l’économie canadienne devrait continuer de bénéficier de la demande solide de produits et services en provenance des États-Unis, ce qui devrait permettre aux bénéfices des sociétés de continuer d’afficher de la vigueur, et entraîner ainsi des rendements boursiers positifs.

La dispersion des rendements parmi les actions canadiennes est plus grande cette année qu’elle ne l’a été au cours des dernières années. Dans l’ensemble, il ne semble pas que la majorité des « gagnants » se trouvent du côté des actions de croissance. Il est donc difficile de surperformer. Toutefois, nous trouvons de la valeur dans certaines parties du marché pour la première fois depuis longtemps.

Nous nous attendons à ce que les hausses de taux d’intérêt se poursuivent au cours de la période à venir, car l’inflation et les taux réels augmentent, ce qui devrait être positif pour les bénéfices des banques et des compagnies d’assurance vie. Les actions des compagnies d’assurance ont récemment tiré de l’arrière par rapport au marché global, mais leurs données fondamentales restent saines et les actions sont relativement bon marché. La croissance des bénéfices des banques devrait décélérer, en raison du recul de l’activité immobilière résidentielle entraînant un ralentissement de la croissance des prêts hypothécaires. Toutefois, les taux d’intérêt en hausse devraient permettre aux banques d’accroître leur rentabilité. À moyen terme, nous sommes positifs pour ce qui est des perspectives pour le secteur de l’énergie, car le manque d’investissement dans le secteur a restreint l’offre mondiale tandis que la demande continue d’augmenter. Les prix des produits de base dans le secteur de l’énergie devraient rester volatils, car les prix élevés incitent une réaction du côté de l’offre, particulièrement de la part des producteurs de schiste américains.  

Nous continuons de surveiller des risques clés dans le marché. Les tarifs mis en place par le gouvernement américain combinés aux mesures de représailles des autres pays ont créé une certaine incertitude dans le marché. Les discours négatifs en provenance des États-Unis à propos du commerce avec le Canada ont augmenté récemment et pourraient avoir des effets négatifs sur les négociations de l’ALENA. Nous continuons d’observer ces développements de près et d’évaluer leurs résultats potentiels. Nous continuons également de suivre les effets de la hausse des taux d’intérêt sur la croissance économique mondiale. Nous entrons probablement dans une période de resserrement par les banques centrales mondiales, ce qui pourrait ralentir la croissance économique future et entraîner une hausse de la volatilité des marchés boursiers et de l’incertitude.

Les préoccupations relatives à la possibilité de tarifs imposés par les États-Unis et aux mesures de représailles par les pays touchés, dont la Chine, ont entraîné de la volatilité dans les marchés. Même si le PIB mondial était en hausse au deuxième trimestre, l’incertitude continue entourant le commerce mondial a eu un impact négatif sur de nombreux marchés à l’extérieur des États-Unis, ainsi que sur l’optimisme des sociétés. En Chine, par contre, la croissance des investissements fixes a été plus faible, ce qui a affecté la croissance du PIB et accru les préoccupations relatives à l’effet négatif du ralentissement de son économie, car la Chine est la deuxième plus grande économie au monde.     

Malgré ces vents contraires, les évaluations des marchés boursiers mondiaux sont supérieures à la médiane historique à long terme, car les attentes d’une reprise mondiale sont toujours présentes. Toutefois, les évaluations ne se rapprochent pas non plus de l’extrémité supérieure de la fourchette historique. Les régions pour lesquelles les évaluations semblent raisonnables incluent le Japon et les marchés émergents. 

Pour toutes ces raisons, les gestionnaires de portefeuilles continuent de se concentrer sur le long terme, en supposant qu'une croissance économique modérée, positive devrait continuer de favoriser la croissance des bénéfices. 

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent au rendement annuel composé historique total au 30 juin 2018 et tiennent compte des variations de la valeur unitaire et du réinvestissement de toutes les distributions, exclusion faite des frais d’acquisition, frais de rachat, frais de distribution, autres frais accessoires ou impôts sur le revenu payables par tout investisseur et qui auraient réduit le rendement. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement passé ne donne pas forcément une indication du rendement futur.

Le rendement de l’indice ne tient pas compte de l’incidence des frais, commissions et charges payables par les investisseurs dans des produits de placement qui cherchent à reproduire un indice.

Ce document renferme des renseignements prospectifs fondés sur des prévisions d’événements futurs au 30 juin 2018. Nous ne mettrons pas nécessairement à jour ces renseignements en fonction de changements parvenus après cette date. Les risques et incertitudes peuvent souvent amener les résultats réels à différer de manière importante des renseignements prospectifs ou des attentes. Parmi ces risques, notons, entre autres, des changements ou la volatilité dans les conditions économiques et politiques, les marchés des valeurs mobilières, les taux d’intérêt et de change, la concurrence, les marchés boursiers, la technologie, la loi ou lorsque des événements catastrophiques surviennent. Ne vous fiez pas indûment aux renseignements prospectifs. Par ailleurs, toute déclaration à l’égard de sociétés ne constitue pas une promotion ou une recommandation d’achat ou de vente d’un titre quelconque.

Le contenu de ce commentaire (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.