Un mouvement vers la durabilité : Le passage du pétrole au lithium, source d’occasions dans les ressources | Placements Mackenzie

Un mouvement vers la durabilité : Le passage du pétrole au lithium, source d’occasions dans les ressources

Selon l’équipe des ressources Mackenzie, dans un scénario de transition vers des sources d’énergie renouvelable, les investisseurs peuvent appliquer un cadre d’évaluation qui utilise la loupe du développement durable pour identifier les occasions. 

Un mouvement vers la durabilité : Le passage du pétrole au lithium, source d’occasions dans les ressources

Selon l’équipe des ressources Mackenzie, le passage à des sources d’énergie renouvelable devrait générer des occasions pour les investisseurs dans le secteur des ressources.

Afficher la transcription

BENOIT GERVAIS, GESTIONNAIRE DE PORTEFEUILLE, CHEF DE L’ÉQUIPE DES RESSOURCES MACKENZIE :  Alors le départ sur le réchauffement climatique force la population mondiale à prendre des décisions difficiles pour les prochaines décennies. Et ça veut dire se détacher du polluant, de l’inefficace, vers un monde plus propre, plus efficient, et c’est-à-dire probablement favoriser certaines commodités qui ont, par exemple, une émission de gaz à effet de serre inférieure ou même négative, par exemple le bois d’œuvre, le favoriser comparativement au ciment. De choisir le gaz naturel au lieu du charbon, qui est un excellent complément aux électricités renouvelables; lorsque le soleil et le vent n’y sont pas, on peut utiliser le gaz naturel. Et dernièrement, les matériaux spécialisés, les alliages, le lithium, vont permettre à la population mondiale de voyager plus efficacement et plus légèrement.

Pour la plupart des gens la notion d’une poussée technologique n’est pas une question de possibilité mais plutôt une question de temps. À quelle vitesse pourrions-nous voir une adoption rapide de nouvelles technologies qui nous permettraient d’être plus efficaces, plus durables et plus propres? Plus particulièrement, les gens ont en tête la voiture électrique qui pourrait être adoptée de façon très rapide. Alors nous sommes retournés en arrière afin d’examiner quelles étaient les conditions nécessaires afin de voir une adoption rapide d’une nouvelle technologie. Cette technologie, se doit d’être dramatiquement moins chère, alors pensez à l’exemple du fichier PDF au lieu du papier Xerox, ou dramatiquement supérieure, pensez au téléphone intelligent versus le téléphone cellulaire. Dans le cas de l’automobile, on pourrait penser à un conducteur autonome qui nous amènerait vers de nouvelles vitesses, alors un service beaucoup plus supérieur. Malheureusement, aucune de ces conditions n’est présente aujourd’hui, ce qui nous laisse croire que l’adoption sera plus graduelle, mais nous gardons l’œil ouvert vers de nouvelles poussées technologiques.

L’évolution technologique nous permettra de voyager de façon plus durable, plus efficace, mais aura aussi l’effet d’intensifier l’utilisation de l’énergie plutôt que de la réduire. Prenez aujourd’hui l’exemple d’Amazon qui nous amène à commander pour aujourd’hui ou le lendemain, pousse tous les colis à voyager par air plutôt que par mer, et rappelez-vous, lorsqu’on utilise la vitesse, elle augmente la consommation d’énergie au carré.

Pour ce qui est des tendances en énergie, sur les pays en émergence, la moitié de la population mondiale, 3.5 milliards de personnes, continue de consommer un dixième des gigajoules d’un européen moyen. Par exemple le président Modi, en Inde, a décidé d’établir comme objectif d’électrifier tous les villages de l’Inde. Donc plus de climatisation, plus de lumière, pour plus de gens.

La bonne nouvelle, c’est que l’équipe de ressources de chez Mackenzie utilise la loupe du développement durable depuis très longtemps. Depuis très longtemps, on utilise les coûts associés à être un bon citoyen, un citoyen propre, durable. Alors aujourd’hui on peut penser aux gaz à effet de serre, qui se doivent d’être inclus dans nos prévisions de profitabilité ou simplement le coût de remplacer une nouvelle ligne de produits qui est entièrement plus propre ou pour le moins meilleure. Alors cette transition n’est pas vraiment différente pour nous aujourd’hui. On pense qu’elle amènera beaucoup d’opportunités. On vous invite à investir dans les ressources naturelles afin d’y participer.


Du pétrole au lithium : Un passage obligé
La transition des ressources inefficaces et polluantes à des ressources durables crée des occasions pour les investisseurs

  • La Minute Mackenzie : 9 mars 2018

    Onno Rutten, gestionnaire de portefeuille, affirme que l’équipe des ressources Mackenzie est à la recherche d’indicateurs signalant une croissance économique mondiale supplémentaire, tout en évaluant la confiance du marché à l’égard du prix des titres du secteur des ressources.

    9 mars 2018

  • La Minute Mackenzie : 24 novembre 2017

    Benoit Gervais, chef de l’équipe des ressources Mackenzie, affirme que les ressources sont en bonne position pour réaliser une surperformance dans un contexte d’expansion économique de plus en plus répandue au niveau mondial.

    24 novembre 2017

Vous souhaitez en savoir plus au sujet du marché des ressources? Consultez la page de l'équipe des ressources Mackenzie dès aujourd'hui.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire. Le contenu de cette vidéo (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.

Ce document renferme des renseignements prospectifs fondés sur des prévisions d’événements futurs au 6 mars 2018. Nous ne mettrons pas nécessairement à jour ces renseignements en fonction de changements parvenus après cette date. Les risques et incertitudes peuvent souvent amener les résultats réels à différer de manière importante des renseignements prospectifs ou des attentes. Parmi ces risques, notons, entre autres, des changements ou la volatilité dans les conditions économiques et politiques, les marchés des valeurs mobilières, les taux d’intérêt et de change, la concurrence, les marchés boursiers, la technologie, la loi ou lorsque des événements catastrophiques surviennent. Ne vous fiez pas indûment aux renseignements prospectifs. Par ailleurs, toute déclaration à l'égard de sociétés ne constitue pas une promotion ou une recommandation d'achat ou de vente d'un titre quelconque.