Commentaire 2T 2019 – Équipe des ressources Mackenzie | Placements Mackenzie

Commentaire 2T 2019

Équipe des ressources Mackenzie

Faits saillants

  • La croissance mondiale s’est poursuivie au deuxième trimestre avec les États-Unis et la Chine en tête. Malgré les difficultés entraînées par les querelles commerciales, il semble que les États-Unis afficheront un taux de croissance solide pour le deuxième trimestre.
  • L’OPEP a tenu une rencontre en juin 2018. Une entente d’augmentation de la production a rapidement été absorbée par le marché sans causer de remous. L’économie mondiale et la demande de pétrole restent solides, tandis que l’offre a été relativement stable.
  • La croissance du gaz naturel en Amérique du Nord continue d’être supérieure à la moyenne.

Tour d’horizon du marché

  • La croissance mondiale s’est poursuivie au deuxième trimestre avec les États-Unis et la Chine en tête. Malgré les difficultés entraînées par des querelles commerciales, il semble que les États-Unis afficheront un taux de croissance solide pour le deuxième trimestre. La croissance économique en Europe a stagné. Même si elles ne sont pas en territoire négatif, les plus récentes disputes commerciales laissent présager des données plus faibles, et non plus solides pour l’Europe.
  • Pour ce qui est du commerce mondial, un certain temps sera probablement nécessaire pour pleinement évaluer les ramifications des tarifs nouvellement imposés à la Chine. Même si 30 ou même 200 milliards de dollars ne constituent qu’une petite fraction de l’activité économique mondiale, leur effet pourrait s’avérer plus destructif que ce que suggère la valeur nominale, car les tarifs s’intègrent aux chaînes de production et d’approvisionnement et créent un effet multiplicateur. Avec l’inflation toujours faible, les augmentations de prix graduelles devraient être transmises aux consommateurs. Nous surveillons la situation de près pour pouvoir repérer les tarifs perturbateurs qui amputent les chaînes d’approvisionnement étant donné qu’ils pourraient être plus problématiques et entraîner des augmentations de prix trop importantes pour être transmises aux consommateurs.
  • L’OPEP a tenu une rencontre en juin 2018. Une entente d’augmentation de la production a rapidement été absorbée par le marché sans causer de remous. L’économie mondiale et la demande de pétrole restent solides, tandis que l’offre a été relativement stable. Nous croyons que la mesure de l’OPEP constituera un facteur de stabilisation, en empêchant les prix du pétrole de s’emballer et de causer un effondrement de la demande.
  • La croissance de l’huile de schiste aux États-Unis a éprouvé quelques difficultés dernièrement. Comme les gestionnaires de portefeuille l’ont déjà affirmé, nous ne croyons pas que les taux de croissance des années précédentes sont durables à long terme. Le secteur doit déjà affronter plusieurs goulots d’étranglement liés aux pipelines, aux exportations, à la gestion de l’eau ou autre. La croissance rapide des bassins de schiste aux États-Unis a constitué une barrière psychologique pour le prix du pétrole au cours des quelques dernières années, car beaucoup considèrent que ces bassins disposent d’un interrupteur marche/arrêt qui peut atténuer toute trajectoire à la hausse des prix du pétrole. Au fur et à mesure que le marché réalise qu’il existe des limites à la croissance des États-Unis, les évaluations boursières des actions de l’énergie pourraient tenir compte des prix plus élevés à long terme.
  • Le gaz naturel nord-américain connaît toujours une croissance plus solide que prévu. De fait, la demande de gaz naturel liquéfié n’a jamais été meilleure. Les actions de gaz naturel nord-américaines continuent de tenir compte de prix faibles pendant des années à venir. La complaisance actuelle n’est pas surprenante. Nous soupçonnons que le marché croit qu’il existe un approvisionnement infini pour répondre à n’importe quel niveau de croissance de la demande. Ainsi, les actions du gaz naturel ne tiennent même pas encore compte de prix de milieu de cycle. Tandis que le monde se dirige vers des sources d’énergie plus propres et émettant moins de carbone pour les populations croissantes, nous continuons de croire que le gaz naturel mérite d’être un secteur prédominant dans notre portefeuille.

Perspectives et stratégie

  • L’OPEP a annoncé une augmentation de l’offre de pétrole au début de la période de l’année pendant laquelle la demande est la plus forte. Nous ne considérons pas que les prix actuels du pétrole constituent un obstacle à la croissance continue de la demande et estimons qu’un scénario où les prix du pétrole sont contenus dans une fourchette se rapprochant des niveaux actuels pourrait satisfaire la demande. Surtout, si les évaluations des actions de l’énergie commencent à tenir compte des prix du pétrole actuels, les sociétés d’exploration et de production pourraient offrir une hausse pouvant atteindre 50 % selon nos estimations.
  • Maintenant que la saison de l’automne est de toute évidence commencée pour l’investissement (l’étape avancée de croissance dans le cycle économique), les ressources devraient continuer de bien performer. Il est maintenant primordial de savoir combien de temps cette étape durera. Plus longtemps l’automne se prolonge pour l’investissement, plus les produits de base auront d’occasions de surperformer par rapport au marché élargi. Cette expansion économique aurait dû être terminée depuis longtemps. Mais l’inflation, la croissance des salaires et les investissements en capital contenus font en sorte que nous croyons que le présent cycle n’est pas encore à maturité. Les gestionnaires de portefeuille continuent de suivre plusieurs indicateurs clés pour des signes avant-coureurs que le cycle est arrivé à maturité. Jusqu’à ce que certains de ces indicateurs se manifestent, les gestionnaires s’attendent à plus de croissance de l’économie mondiale.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent au rendement annuel composé historique total au 30 juin 2019 et tiennent compte des variations de la valeur unitaire et du réinvestissement de toutes les distributions, exclusion faite des frais d’acquisition, frais de rachat, frais de distribution, autres frais accessoires ou impôts sur le revenu payables par tout investisseur et qui auraient réduit le rendement. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire.

Le rendement de l’indice ne tient pas compte de l’incidence des frais, commissions et charges payables par les investisseurs dans des produits de placement qui cherchent à reproduire un indice.

Ce document renferme des renseignements prospectifs reposant sur des prédictions pour l’avenir au 30 juin 2019. Nous ne mettrons pas nécessairement à jour ces renseignements en fonction de changements parvenus après cette date. Les risques et incertitudes peuvent souvent amener les résultats réels à différer de manière importante des renseignements prospectifs ou des attentes. Parmi ces risques, notons, entre autres, des changements ou la volatilité dans les conditions économiques et politiques, les marchés des valeurs mobilières, les taux d’intérêt et de change, la concurrence, les marchés boursiers, la technologie, la loi ou lorsque des événements catastrophiques surviennent. Ne vous fiez pas indûment aux renseignements prospectifs. Par ailleurs, toute déclaration à l’égard de sociétés ne constitue pas une promotion ou une recommandation d’achat ou de vente d’un titre quelconque.

Le contenu de ce commentaire (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.