Commentaire 4T 2018 – Équipe des stratégies systématiques Mackenzie | Placements Mackenzie

Commentaire 4T 2018

Équipe des stratégies systématiques Mackenzie

Tour d’horizon du marché

Actions principalement canadiennes

La catégorie d’actions principalement canadiennes a enregistré un rendement négatif au quatrième trimestre de 2018. Il s’agit du pire quatrième trimestre depuis plusieurs années. Une légère reprise en territoire positif a eu lieu en novembre, après une tendance de rendements négatifs en septembre et en octobre. Toutefois, les troubles politiques mondiaux continus ont puni les marchés qui sont de nouveau entrés en territoire négatif en décembre. Tous les secteurs ont affiché des rendements négatifs, particulièrement l’énergie. Les actions mondiales avec une forte exposition aux facteurs de croissance ont été les seules à produire de bons rendements pendant le trimestre. Les actions avec des expositions élevées aux facteurs de volatilité, de momentum, de liquidité et de valeur ont enregistré des rendements décevants pendant le trimestre.

Actions mondiales à petite capitalisation

Le quatrième trimestre de 2018 a été le pire quatrième trimestre pour la catégorie des actions mondiales à petite capitalisation depuis de plusieurs années. Une légère reprise en territoire positif a eu lieu en novembre, après une tendance de rendements négatifs en septembre et en octobre. Toutefois, les troubles politiques mondiaux continus ont puni les marchés qui sont de nouveau entrés en territoire négatif en décembre. Tous les secteurs ont affiché des rendements négatifs au cours du trimestre, particulièrement l’énergie. Les actions mondiales à petite capitalisation avec une exposition élevée aux plus grandes sociétés et au rendement des bénéfices sont les seules qui ont bien fait pendant le trimestre. Les actions avec des expositions élevées à la volatilité, au momentum, à la liquidité, à la croissance et à la valeur ont très mal fait pendant le trimestre.

Actions mondiales

Le quatrième trimestre de 2018 a été le pire quatrième trimestre pour la catégorie des actions mondiales depuis plusieurs années. Une légère reprise en territoire positif a eu lieu en novembre, après une tendance de rendements négatifs en septembre et en octobre. Toutefois, les troubles politiques mondiaux continus ont puni les marchés qui sont de nouveau entrés en territoire négatif en décembre. Tous les secteurs ont affiché des rendements négatifs, particulièrement l’énergie. Les actions mondiales avec une exposition élevée aux plus grandes sociétés et au rendement des bénéfices sont les seules qui ont bien fait pendant le trimestre. Les actions avec des expositions élevées à la volatilité, au momentum, à la liquidité, à la croissance et à la valeur ont très mal fait pendant le trimestre.

Perspectives et stratégie

Quelles occasions clés pouvez-vous observer?

En général, l’équipe des stratégies systématiques maintient une exposition à certains facteurs qui, à notre avis, ajouteront invariablement de la valeur au fil du temps. Nous modifierons les pondérations accordées à ces facteurs en fonction de nos prévisions des primes que l’on peut en obtenir. Un autre élément essentiel de notre processus de placement est notre modèle de sélection de titres. En général, plus le modèle de sélection de titres est efficace, mieux le portefeuille se comportera.

Dans la catégorie des actions principalement canadiennes nos fonds ont généralement une exposition positive à la croissance, à la valorisation, à la dynamique à moyen terme et aux liquidités. L’exposition à tous ces facteurs a entravé le rendement pendant le trimestre. La sélection de titres dans les matériaux, les technologies de l’information et les produits industriels a nui au rendement. La sélection d’actions défavorable a été concentrée aux États-Unis et au Canada.

Le modèle de sélection de titres pour les actions principalement canadiennes a été négatif pendant deux des trois mois du trimestre.

Dans la catégorie des actions mondiales à petite capitalisation, nos fonds ont généralement une exposition positive à la croissance, à la valorisation, à la dynamique à moyen terme et aux liquidités. Ces expositions ont légèrement entravé le rendement pendant le trimestre. La sélection de titres a été très mauvaise pendant le trimestre, ce qui a nui au rendement, avec les soins de santé, la consommation discrétionnaire et les matériaux qui ont composé la part du lion de la sélection négative. La sélection de titres a été médiocre en Australie, au Japon et aux États-Unis.

Le modèle de sélection de titres pour les actions mondiales à petite capitalisation a été négatif pendant deux des trois mois du trimestre.

Dans la catégorie des actions mondiales, nos fonds ont généralement une exposition positive à la croissance, à la valorisation, à la dynamique à moyen terme et aux liquidités. L’exposition à tous ces facteurs a entravé le rendement pendant le trimestre. La sélection de titres a été très négative pour le trimestre, avec en tête la consommation discrétionnaire, les soins de santé et les produits industriels. La mauvaise sélection de titres a surtout été concentrée aux États-Unis, tandis que la sélection de titres a été légèrement positive pour la côte du Pacifique

Le modèle de sélection de titres pour les actions mondiales concentrées a été positif pendant deux des trois mois du trimestre.

Comment positionnez-vous les portefeuilles en réponse à ces perspectives?

À la fin du quatrième trimestre, nos portefeuilles étaient généralement positionnés avec des expositions positives aux facteurs de croissance, de valorisation et de dynamique à moyen terme dans la stratégie de la catégorie d’actions principalement canadiennes; des expositions positives aux facteurs de croissance, de liquidité, de valorisation et de dynamique à moyen terme dans les actions mondiales à petite capitalisation; et des expositions positives aux facteurs de croissance, de liquidité et de dynamique à moyen terme dans la stratégie d’actions mondiales.

Les fonds ont également une exposition Alpha élevée, dans toutes les industries et les secteurs au modèle de sélection de titres. Ainsi, à part les risques particuliers pour certains titres, nous nous attendons à ce que nos portefeuilles enregistrent une performance supérieure à celle de leurs indices de référence dans un environnement qui privilégie les titres de valeur avec des caractéristiques de croissance positives, se négociant à des évaluations moins chères que celles des sociétés semblables et avec une dynamique à moyen terme positive dans la stratégie d’actions principalement canadiennes; les titres avec des caractéristiques de croissance positive, une dynamique à moyen terme positive et qui sont plus liquides que les actions à petite capitalisation et les actions mondiales moyennes dans la stratégie d’actions mondiales à petite capitalisation et la stratégie actions mondiales, respectivement.

Notre modèle de régime est actuellement neutre, et nous nous attendons à ce que la croissance, la valorisation et la dynamique soient également récompensés.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent au rendement annuel composé historique total au 31 décembre 2018 et tiennent compte des variations de la valeur unitaire et du réinvestissement de toutes les distributions, exclusion faite des frais d’acquisition, frais de rachat, frais de distribution, autres frais accessoires ou impôts sur le revenu payables par tout investisseur et qui auraient réduit le rendement. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire.

Le rendement de l’indice ne tient pas compte de l’incidence des frais, commissions et charges payables par les investisseurs dans des produits de placement qui cherchent à reproduire un indice.

Ce document renferme des renseignements prospectifs fondés sur des prévisions d’événements futurs au 31 décembre 2018. Nous ne mettrons pas nécessairement à jour ces renseignements en fonction de changements parvenus après cette date. Les risques et incertitudes peuvent souvent amener les résultats réels à différer de manière importante des renseignements prospectifs ou des attentes. Parmi ces risques, notons, entre autres, des changements ou la volatilité dans les conditions économiques et politiques, les marchés des valeurs mobilières, les taux d’intérêt et de change, la concurrence, les marchés boursiers, la technologie, la loi ou lorsque des événements catastrophiques surviennent. Ne vous fiez pas indûment aux renseignements prospectifs. Par ailleurs, toute déclaration à l’égard de sociétés ne constitue pas une promotion ou une recommandation d’achat ou de vente d’un titre quelconque.

Le contenu de ce commentaire (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.