La Minute Mackenzie : 21 avril 2017 | Placements Mackenzie

Opinions de gestionnaires

La Minute Mackenzie : 21 avril 2017

Movin Mokbel, gestionnaire de portefeuille au sein de l’équipe des placements à revenu fixe Mackenzie, discute de l’impact des taux sur le Fonds de revenu à taux variable Mackenzie.

Afficher la transcription

MOVIN MOKBEL : Au cours des quatre à cinq dernières semaines, les taux ont reculé. Le rendement des obligations du Trésor américain à 10 ans, qui s’élevait à plus de 2,6 % à la mi-mars, est aujourd’hui d’environ 2,2 %. Cela est le reflet d’une certaine prudence sur les marchés, constatant l’incapacité de M. Trump à faire adopter certaines de ses principales politiques, notamment dans les dossiers de l’immigration et de la santé. Les investisseurs se demandent aujourd’hui s’il sera en mesure de faire adopter des politiques encore plus importantes qui auraient des incidences sur les marchés, particulièrement dans les domaines de la réforme fiscale et de la règlementation financière.

Nous suivons de près ce que la Réserve fédérale envisage pour juin. M. Trump a déclaré souhaiter voir les taux d’intérêt baisser et le dollar américain fléchir. Fait intéressant, les données économiques américaines pour mars étaient dans l’ensemble fragiles. Les données sur les salaires non agricoles, l’inflation et les ventes au détail ont toutes été inférieures aux estimations. La Fed procédera-t-elle à une hausse des taux en juin? Reste à voir. À notre avis, elle agira plus tard dans l’année.

La hausse des taux à la fin de l’an dernier a eu un impact positif sur les prêts à taux variable. Cet impact s’est en fait maintenu, alors même que les taux reculent. Les afflux de capitaux dans les prêts ont été appréciables depuis le début de 2017, à près de 15 milliards $. Le rendement de notre fonds est de 7 %, donc en fait supérieur à celui du marché à rendement élevé. Nous ne nous fions pas nécessairement aux hausses des taux pour obtenir des rendements plus élevés. Notre fonds est un mandat souple géré tactiquement, dont le rendement courant est de 7 %, et offrant une certaine appréciation des prix et un faible niveau de risque de taux d’intérêt.