La Minute Mackenzie : 15 juin 2018 | Placements Mackenzie

La Minute Mackenzie : 15 juin 2018

La Minute Mackenzie : 15 juin 2018

Richard Weed, chef de l’équipe des stratégies systématiques Mackenzie, présente ses observations sur la volatilité des marchés mondiaux et sur la façon dont l’approche rigoureuse de son équipe contribue à en gérer l’impact.

Afficher la transcription

RICK WEED: Les marchés ont été très calmes depuis l'élection de M. Trump en 2016. La volatilité a frôlé des bas historiques. En février, elle a nettement progressé et presque triplé, suite à la déclaration de la Réserve fédérale américaine qu'elle procéderait probablement à une hausse des taux d'intérêt au cours de l'année en raison du resserrement du marché du travail. Les marchés en ont tenu compte. La volatilité a augmenté à nouveau en mai en raison des élections en Italie et de l'incertitude quant à sa situation économique. Pour le processus quantitatif rigoureux auquel nous adhérons, la hausse de la volatilité est en fait quelque chose de très positif, car elle nous permet de rehausser la valeur moyennant la sélection des titres.

À notre avis, la volatilité augmentera sur les marchés boursiers au cours de l'année, en raison de l'incertitude géopolitique provoquée récemment par les tarifs commerciaux et les rencontres au sommet. Nous croyons que la Réserve fédérale relèvera les taux d'intérêt lentement afin de lutter contre l'inflation et que la Banque centrale européenne ne relèvera probablement pas les taux d'intérêt en raison de l'incertitude économique. Il est intéressant de constater que la Banque centrale européenne et la Réserve fédérale ne s'attaquent pas à la volatilité depuis environ un an car elles sont à court d'outils qui leur permettraient de réduire l'incertitude des marchés.

La hausse de la volatilité depuis le début de l'année, et la hausse de la volatilité que nous prévoyons pour l'avenir, jouent plutôt en faveur de notre processus de sélection des titres. Un processus de sélection des titres quantitatif rigoureux, conjugué à une élaboration solide du portefeuille, dans un contexte de volatilité accrue, est efficace pour procurer des rendements excédentaires à un portefeuille.