La Minute Mackenzie : 30 novembre 2018 | Placements Mackenzie

La Minute Mackenzie : 30 novembre 2018

La Minute Mackenzie : 30 novembre 2018

Nelson Arruda, gestionnaire de portefeuille au sein de l'équipe des stratégies multi-actifs Mackenzie, discute de l'impact général d’un dollar américain solide sur les marchés émergents, et particulièrement sur la Chine.

Afficher la transcription

NELSON ARRUDA : La vigueur affichée par le dollar américain a été particulièrement surprenante en 2018, et elle a été problématique pour les marchés émergents, en particulier pour la Chine. La croissance économique chinoise a récemment perdu de son élan, ce qui est largement attribuable à la réduction des risques au sein des marchés financiers du pays et au ralentissement du commerce mondial. La banque centrale de Chine a bien conscience des problèmes auxquels l'économie chinoise fait face et elle a utilisé des mesures de relance pour contribuer à régénérer la croissance.

Nous examinerons à la loupe les données économiques chinoises afin de déterminer si l'économie a atteint le creux de la vague et si les mesures de relance contribuent réellement à revitaliser la croissance économique, ou si les tarifs et le ralentissement du commerce mondial continueront en fait à déstabiliser la croissance dans la région. Nous chercherons également à déterminer si la banque centrale de Chine soutiendra la devise. Une déstabilisation de la devise pourrait provoquer une fuite de capitaux qui fragiliserait encore davantage l'économie chinoise.

Je gère le Fonds multistratégie à rendement absolu Mackenzie, lequel a recours à diverses stratégies pour générer des rendements non corrélés aux marchés boursiers. Ces stratégies couvrent notamment les placements dans les produits de base et les devises. La Chine demeure l'un des plus grands consommateurs de produits de base à l'échelle mondiale et représente une demande négligeable dans ce champ. Ce pays est aussi l'un des plus grands acteurs sur le plan du commerce mondial et son impact sur les prix est donc très conséquent. Nous adoptons à l'heure actuelle une position longue en $ US par rapport à la plupart des devises mondiales mais suivrons de près l'évolution de l'économie chinoise afin d'assurer que ce positionnement est adéquat.