Les marchés boursiers américains, un jeu injuste?

Normalement, les jeux de paris constituent des analogies terribles pour l’investissement, mais ces jeux et l’investissement ont une chose importante en commun, à savoir que les récompenses prévues doivent être équilibrées avec les chances de gagner.

Nous aimons tous les marchés en hausse et si vous avez investi dans le marché boursier américain au cours des 10 dernières années, vous êtes de toute évidence gagnants.

Chez l’équipe Mackenzie Ivy, nous analysons les données historiques pour déterminer les probabilités que les marchés boursiers américains continueront d’augmenter, ainsi que les résultats possibles si c’est ce qui se produit.

Notre système étudie le ratio cours/ventes, un des indicateurs les plus fiables de rendement futur. Le ratio cours/ventes est une donnée qui relie le cours d’une action au chiffre d’affaires généré par ce titre. Cette donnée nous donne une bonne indication du montant que les investisseurs payent par dollar de chiffre d’affaires pour chaque action qu’ils achètent, et puis en fait la moyenne pour l’ensemble du marché.

Un ratio faible peut signaler la possibilité que les actions soient sous-évaluées et les actions sous-évaluées peuvent connaître une hausse à court terme. Par contre, un ratio élevé peut indiquer que les actions sont surévaluées et pourraient reculer.

Au cours du premier trimestre de l’année, le ratio cours/ventes du S&P 600 a atteint 2,14, ce qui signifie que les investisseurs paient deux dollars et quatorze sous pour chaque dollar de chiffre d’affaires généré pour ces actions. Il s’agit du chiffre observé le plus élevé des presque 20 dernières années, depuis juste avant la crise de la technologie.

Si nous remontons à il y a 30 ans, jusqu’à janvier 1990, nous constatons que le ratio cours/ventes du S&P 500 a été plus élevé qu’il l’est maintenant environ 5 % du temps. Lorsque les marchés ont augmenté par rapport à leur niveau actuel, le rendement n’a été que de 3 % en moyenne. Alors, nous estimons que les probabilités d’un déplacement à la hausse depuis le niveau actuel sont d’environ une sur 20, et la récompense prévue, si les marchés augmentent, est de moins de 5 %.

Selon nous, les chances ne sont pas du côté des investisseurs et les récompenses prévues ne compensent pas les risques. Alors, qu’est-ce que cela signifie pour nous? Chez l’équipe Mackenzie Ivy, nous recherchons des sociétés de grande qualité et voulons y investir à des évaluations attrayantes. Nous cherchons partout dans le monde. À l’heure actuelle, l’Asie et l’Europe sont non seulement de beaux endroits à visiter, mais aussi d’excellents endroits où investir. Les deux continents offrent de meilleures évaluations que ce que nous observons aux États-Unis et offrent donc de meilleures probabilités et de meilleures récompenses pour les investisseurs.