Skip Navigation

Les obligations des marchés émergents devraient connaître une reprise en 2021

Les obligations des marchés émergents devraient connaître une reprise en 2021

Prerna Chandak, MBA

Vice-présidente, Produits et stratégie liés aux FNB

Même si les marchés émergents ont évolué en dents de scie en 2020, ils ont terminé l’année en territoire positif. Avec les rendements qui devraient continuer de se rapprocher de leurs planchers historiques dans la plupart des marchés développés, les investisseurs à la recherche d’un rendement supérieur à la moyenne pourraient se tourner vers les obligations des marchés émergents, ce qui favorisera l’investissement dans ce segment du marché en 2021.

Dans l’ensemble, les pays émergents ont connu une baisse moins importante l’an dernier et se redressent aussi plus rapidement que les pays développés. Au cours du deuxième semestre de 2020, toutes les principales régions émergentes ont connu une forte reprise en forme de V. Même si le déploiement du vaccin contre la COVID-19 pourrait être graduel et potentiellement retardé, l’approbation de multiples vaccins devrait continuer à renforcer la reprise et la croissance dans ces marchés.

D’importantes mesures de relance monétaire et budgétaire ont apporté un soutien considérable aux marchés mondiaux et ne montrent aucun signe de relâchement, ce qui pourrait entraîner un affaiblissement du dollar américain et des investissements substantiels dans les marchés émergents.

Les arguments en faveur de l’investissement dans les obligations des marchés émergents sont convaincants pour 2021 et par la suite. Cette année, nous nous attendons à observer une forte reprise des marchés émergents et une croissance économique plus forte que celle des marchés développés. Les politiques monétaires mondiales, des évaluations relativement attrayantes et des entreprises avec des données fondamentales solides (rentabilité, chiffre d’affaires, actifs, passifs et potentiel de croissance) pourraient contribuer à augmenter la demande pour les obligations des marchés émergents.

Les obligations des marchés émergents en monnaie locale, en particulier, offrent de plus en plus aux investisseurs un revenu et une appréciation du capital attrayants. Étant donné leurs évaluations favorables, leur sensibilité aux devises des marchés émergents et leurs primes de rendements historiquement plus élevés comparativement aux bons du Trésor, les obligations en monnaie locale pourraient offrir des rendements très solides en 2021.

Les FNB d’obligations en monnaie locale et de monnaies locales des marchés émergents offrent aux investisseurs une diversification instantanée dans ces segments, car ils comprennent des dizaines d’actifs d’une vaste gamme de pays, dont le Mexique, l’Indonésie, la Chine, le Brésil et la Corée du Sud.

Pour de plus amples renseignements sur les solutions de FNB dans ce segment, découvrez le FINB Obligations de marchés émergents en monnaie locale Mackenzie et le FINB Obligations de marchés émergents Mackenzie (couvert en CA).

FNB novateurs

Blogue de perspectives sur les FNB