Skip Navigation

Blogue de perspectives sur les FNB

Pendant la pandémie, les marchés émergents ont procuré des rendements de placement surprenants

Prerna Chandak, MBA

Vice-présidente, Produits et stratégie liés aux FNB

Alors que les marchés boursiers américain et canadien atteignaient des creux en mars, les marchés émergents élargis commençaient à prendre leur élan, atteignant depuis de nouveaux sommets. Il est cependant intéressant de constater que dans l’industrie FNB les flux de capitaux vers les marchés émergents ne reflétaient pas cette réalité. Depuis le début de l’année, au 30 juin, le secteur canadien des FNB enregistrait des flux record de 22,4 milliards $. Quant aux marchés émergents, les flux nets ne s’élevaient qu’à 675 millions $.

Historiquement, les investisseurs canadiens et américains ont affiché une préférence nationale bien marquée, accordant une plus forte pondération aux marchés intérieurs des actions et des titres à revenu fixe. Les investisseurs se sont montrés réticents à adopter une diversification mondiale en dépit du potentiel de réduction de la volatilité et d’une efficience accrue pour leur portefeuille. Les marchés développés et les marché émergents n’ont cependant pas évolué uniformément au cours de la dernière décennie, et cela a probablement contribué à entretenir cette préférence nationale. Par le passé, les investisseurs n’avaient pas une multitude de véhicules FNB parmi lesquels choisir pour obtenir une vaste exposition aux marchés, pas plus qu’à un secteur ou pays donné.

Depuis le début de l’année, la Chine a été l’un des segments des marchés mondiaux les plus performants, en dépit de la pandémie, des différends commerciaux et des tensions politiques. De même, d’autres marchés régionaux d’Asie de l’Est, dont la Corée du Sud, ont réalisé des rendements solides reflétant leur gestion de la crise sanitaire et leur utilisation efficace des politiques budgétaires et monétaires. Par ailleurs, ces marchés sont d’importants acheteurs de produits de base et ils ont donc bénéficié des prix peu élevés du pétrole et du fléchissement du dollar américain.

Les indices axés sur la Chine, tels l’indice CSI 300 (indice SHSZ300), ont produit des résultats supérieurs à ceux des indices généraux tels l’indice Solactive Canada Large Cap (indice SOLCALCC), l’indice Solactive US Large Cap CAD (indice SOUSLCCC) et l’indice Solactive GBS Emerging Markets Large & Mid Cap (indice SEMLMCCC) depuis le début de l’année :

Source : Bloomberg, au 21 juillet 2020
Pour ce qui est des FNB, les investisseurs peuvent se prévaloir d’une exposition aux actions des marchés émergents par le biais de FNB indiciels, à bêta stratégique ou actifs qui offrent une exposition globale ou à un pays ou secteur en particulier. Parmi ces FNB figurent le FNB Diversification maximale marché émergents Mackenzie (symbole : MEE) et le FINB Actions chinoises de type A CSI 300 Mackenzie (symbole : QCH).

FNB novateurs

Blogue de perspectives sur les FNB