Skip Navigation

Deuxième partie : Perspectives : Trois tendances clés à observer du côté des FBN en 2021

Michael Cooke

Vice-président principal, chef des fonds négociés en bourse

Au cours des 12 derniers mois, plusieurs tendances sont apparues dans le marché des FNB et ont fortement contribué à leur énorme croissance au Canada.

Frais

La tendance la plus visible est probablement l’importance accordée aux frais. C’est un facteur auquel les Canadiens accordent une attention croissante, et il s’agit de l’une des principales raisons expliquant la croissance des FNB. En effet, les frais de gestion des FNB sont modiques. Les investisseurs canadiens sont de plus en plus conscients que les FNB peuvent améliorer considérablement la diversification de leurs portefeuilles à un faible coût.

Toutefois, de nombreux investisseurs ne se contentent pas d’acheter le fonds le moins cher : ils examinent aussi le type d’exposition que le FNB peut ajouter à leur portefeuille et la valeur de cette exposition pour eux. Très souvent, les investisseurs voient l’intérêt de payer plus cher pour des FNB à bêta intelligent, par exemple, conçus pour réduire la corrélation entre les actions, et des FNB à gestion active, qui se concentrent sur les placements axés sur le revenu, la valeur ou la faible volatilité.

Même si les frais associés à ces fonds sont généralement nettement inférieurs aux frais moyens des fonds communs de placement, ils ne sont pas aussi faibles que ceux des fonds traditionnels de reproduction d’indices, qui exigent peu de gestion active. Cependant, les investisseurs qui comprennent la valeur ajoutée de ces produits sont prêts à payer des frais plus élevés.

 

Un choix plus vaste

Les investisseurs ont un grand choix à leur disposition, qu’il s’agisse de FNB cotés au Canada ou à l’étranger. En 2020, plus de 115 nouveaux FNB ont fait leur entrée sur le marché, ce qui porte à 1 010 le nombre total de FNB offerts.

Un certain nombre de nouveaux produits innovants ont fait leur apparition, axés sur des secteurs ou des thèmes particuliers, comme la cryptomonnaie. Ce choix plus large s’explique en partie par le fait qu’une approche unique ne fonctionne pas toujours : les gens ont des besoins, des défis et des objectifs différents. Pour certains, l’achat d’un fonds équilibré de base peut ne pas être avisé parce qu’ils ont besoin d’une plus grande exposition à des produits générant du revenu.

La transparence, la liquidité et la négociabilité des FNB ont fait en sorte qu’il est nettement plus facile de créer des portefeuilles personnalisés. Les investisseurs peuvent rapidement rajuster leur niveau de risque ou modifier la répartition de leurs actifs, en fonction de l’évolution de leur situation personnelle. Les FNB permettent d’ajouter ou de retirer facilement des éléments d’un portefeuille afin d’obtenir de meilleurs résultats.

 

Investissement numérique

Selon Statista, les robots-conseillers canadiens (plateformes financières en ligne seulement qui investissent en votre nom) détenaient environ 11,4 milliards de dollars canadiens d’actifs en 2020, et ce chiffre devrait atteindre 24 milliards de dollars d’ici 2024. Les FNB permettent à ces plateformes de créer facilement des portefeuilles diversifiés en fonction de différentes tolérances au risque.

Les jeunes investisseurs stimulent la demande en ce qui a trait aux expériences numériques dans le domaine financier, et les entreprises financières commenceront à offrir plus d’options d’investissement en ligne, bon nombre d’entre elles ayant recours aux FNB. Les outils en ligne devraient jouer un rôle de plus en plus important dans l’investissement au Canada, particulièrement au cours de la prochaine décennie, alors qu’une plus grande part de patrimoine est transférée à la prochaine génération. Nous croyons ainsi que plus d’investissements seront dirigés vers les FNB.

Lisez notre Rapport sur les FNB pour d'autres perspectives.

Innovative ETFs

ETF Insights Blog