Skip Navigation

Réaliser un rendement lorsque les taux d’intérêt sont bas pendant longtemps

Réaliser un rendement lorsque les taux d’intérêt sont bas pendant longtemps

Eri Gjoka

Directeur principal, FNB

Alors que la pandémie de Covid-19 continue d’avoir des répercussions négatives sur l’économie mondiale, les banques centrales sont forcées de maintenir les taux d’intérêt près de zéro. La zone euro affiche des taux d’intérêt négatifs depuis 2014 et la Réserve fédérale américaine s’est engagée à maintenir les taux d’intérêt à près de zéro jusqu’en 2023 au moins. Cet état de choses pourrait devenir la nouvelle norme.

Dans ce contexte, où les taux d’intérêt sont bas pendant longtemps, les investisseurs à long terme ne peuvent plus compter sur les obligations d’État pour obtenir un revenu. Les obligations du Trésor américain à 30 ans rapportent actuellement 1,48 %, tandis que les obligations d’État canadiennes et allemandes à 30 ans génèrent respectivement 1,11 % et -0,11 %. À ces taux, les investisseurs obtiendront des rendements réels négatifs et verront leur pouvoir d’achat s’éroder si l’on tient compte de la cible d’inflation, qui se situe dans une fourchette de 1,5 % à 2 %. Cette érosion pourrait entraîner des difficultés importantes pour les retraités qui dépendent de placements à revenu fixe.
lowerforlongerfr

Source : Bloomberg. Les rendements moyens jusqu’à l’échéance sont en date du 2 octobre 2020

Les investisseurs pourraient être forcés plus loin sur la courbe du risque des titres à revenu fixe afin de simplement maintenir leur pouvoir d’achat. Se tourner vers les obligations à plus long terme, les obligations municipales ou les obligations de sociétés peut être une solution. Or, les taux des obligations d’État à 30 ans étant si faibles, cette solution pourrait ne pas être suffisante. Certains devront peut-être envisager une approche différente, comme celle offerte par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada (OIRPC) et chercher d’autres sources de revenu, comme les infrastructures ou les FPI.
    
Les actifs d’infrastructure fournissent des biens ou des services publics essentiels, qui sont cruciaux pour le fonctionnement et la croissance de l’économie mondiale. Ces actifs présentent une durée de vie opérationnelle qui est longue, des flux de trésorerie prévisibles et ils peuvent résister aux ralentissements économiques. La plupart des actifs d’infrastructure offrent une protection contre l’inflation, car la réglementation visant leurs activités et leur nature monopolistique font en sorte que l’augmentation des coûts peut être refilée aux utilisateurs finaux.  

Les investisseurs peuvent améliorer le rendement de leur portefeuille, amplifier sa diversification et le prémunir partiellement contre l’inflation en investissant dans des FNB d’infrastructure mondiale.  Placements Mackenzie a lancé le FINB mondial d’infrastructures Mackenzie (QINF) le 30 septembre 2020.

FNB novateurs

Blogue de perspectives sur les FNB