Faire appel à un conseiller, en cinq étapes

Vous voilà prêt à entamer vos recherches, tous nos compliments! Il y a au Canada des milliers de conseillers dont l’expérience et les compétences varient. Voici cinq étapes importantes à suivre pour trouver le conseiller qui vous conviendra le mieux.

1. Procédez à une auto-évaluation

Si vous savez quels sont vos objectifs financiers, vous serez mieux placé pour sélectionner un conseiller qui répondra à vos besoins. Utilisez notre formulaire d’auto-évaluation rapide (version PDF remplissable) pour prendre en note quelques détails concernant vos objectifs à court terme, vos objectifs à long terme et votre attitude envers les placements, afin de vous préparer à votre première rencontre.

2. Dressez une liste restreinte de candidats en vous basant sur les commentaires de vos connaissances et vos recherches sur Internet

Commencez par votre réseau de professionnels. Votre comptable ou votre avocat pourraient déjà être au courant de votre situation financière et de vos besoins et ils pourraient vous mettre en contact avec un conseiller aux compétences complémentaires. Adressez-vous ensuite à votre famille et à vos amis. Demandez-leur s’ils ont un conseiller et dans quelle mesure ils en sont satisfaits. Les recommandations de vos collègues pourraient aussi être intéressantes puisqu’ils font peut-être appel à un conseiller qui se spécialise dans votre domaine d’activité.

Voici une liste de sites Web utiles :

  • Le site des Autorités canadiennes en valeurs mobilières dispose de fonctions de recherche permettant de vous renseigner sur les personnes inscrites dans votre région ainsi que sur toute sanction à laquelle votre conseiller potentiel pourrait avoir été assujetti.

D’autres sites utiles offrent une fonction pour « Trouver un conseiller » et présentent des renseignements généraux sur les divers modèles de services :

3. Rencontrez vos candidats

Prenez le temps de rencontrer au moins trois conseillers avant de fixer votre choix. Allez au bureau du conseiller au lieu de l’inviter chez vous. Cela vous permettra d’examiner son bureau et son milieu de travail. La liste de questions à votre conseiller devrait couvrir divers aspects dont ses antécédents, son expérience, ses pratiques commerciales, ses produits et services et la rémunération.

4. Vérifiez les references

À la suite de vos entrevues avec les conseillers potentiels, voici trois contrôles auxquels vous devriez procéder :

  • Antécédents. Vous pouvez confirmer l’authenticité des permis et autres qualifications en appelant l’organisme qui décerne les titres.
  • Mesures disciplinaires. Pour vérifier si le conseiller a déjà eu à faire face à des mesures disciplinaires, consultez le site des Autorités canadiennes en valeurs mobilières.
  • Références. Lorsque vous interviewez un conseiller potentiel, n’oubliez pas d’obtenir une liste de ses clients qui sont prêts à donner des références à son sujet. Dans la mesure du possible, demandez les noms de personnes dont la situation est comparable à la vôtre. Les questions que vous poserez aux clients du conseiller devraient traiter de la fréquence des contacts avec ce dernier, ainsi que de ses points forts et de ses faiblesses.

5. Évaluez les candidats et prenez une decision

Après avoir rencontré vos conseillers potentiels et vérifié leurs références, il est temps de prendre une décision. Compilez les résultats sur une fiche d’évaluation du conseiller. Les compétences d’un conseiller doivent être les principaux critères, suivies de la confiance et d’une communication franche. Au bout du compte, il est plus important d’obtenir de bons conseils que de se lier d’amitié.