Participation aux devises étrangères | Placements Mackenzie

Participation aux devises étrangères

De nombreux fonds communs canadiens investissent en dehors du Canada. Les investissements étrangers sont habituellement libellés en devises étrangères, ce qui rend les fonds communs susceptibles aux fluctuations du taux de change, qu’il soit à la hausse ou à la baisse.

 

 

Fluctuations des devises

Prenons l’exemple d’un fonds commun canadien qui détiendrait des actions américaines. Les investisseurs souscrivent à ce fonds avec des dollars canadiens. Ce fonds doit convertir les dollars canadiens en dollars américains pour acheter des actions américaines. Si le dollar américain s’apprécie par rapport au dollar canadien, tout gain découlant de l’effet de change s’ajoutera au rendement total du fonds. Cependant en cas de recul du dollar américain, tout déclin réduira le rendement total du fonds. Même si toutes les actions sous-jacentes du fonds demeurent inchangées en termes de dollars américains, le fonds changerait néanmoins de valeur en raison de l’effet des fluctuations des devises puisqu’il est libellé en dollars canadiens.

Couverture des devises étrangères

La plupart des fonds communs Mackenzie sont autorisés à utiliser des produits dérivés, tels que des contrats à terme ou de gré à gré, pour réduire l’impact que les fluctuations du taux de change peuvent avoir sur la valeur de leurs placements en dollars canadiens. L’utilisation de produits dérivés à cette fin s’appelle « couvrir les devises. »

Il est possible qu’un fonds commun cherche à couvrir toutes, certaines, voire aucune de ses participations en devises étrangères.

Pour voir les participations aux devises d’un fonds commun Mackenzie spécifique, et en l’occurrence, la portion couverte de ses participations en devises étrangères, veuillez ouvrir ce fichier Excel. Vous devez activer les macros pour utiliser ce fichier.