Calculateur d'économies d'impôt | Placements Mackenzie

Calculateur d'économies d'impôt

Quel devrait être le montant de votre don pour éliminer l’impôt sur les gains en capital? Utilisez notre Calculateur d’économies d’impôt pour le savoir. 

Étape 1 : Entrez les renseignements relatifs au placement dans les cases ci-dessous et appuyez sur la touche « Calculer » pour déterminer le montant des gains en capital et des impôts à payer.

Valeur marchande du titre :  $
Prix de base rajusté :  $
Gain en capital : 25000.00 $
 
Gain imposable : 12500.00 $  
Taux d'imposition de l'investisseur :  %  
Impôts à payer : 5625.00 $

Étape 2 : Entrez maintenant ci-dessous la valeur du don et appuyez sur la touche « Calculer » pour déterminer à combien doit s'élever votre don pour que tout impôt à payer soit éliminé. Au besoin, répétez l'étape 2.

Valeur du don :  $
Gain imposable (provenant de la vente des titres) 11250.00 $
Taux d'imposition de l'investisseur 45 %
Impôts à payer 5062.50 $
Économies d'impôt provenant du don caritatif* 2250.00 $
Impôt net à payer (épargne) 2812.50 $

* Crédit d'impôt calculé à 45 % de la valeur du don. Le crédit d'impôt réel variera selon la province (se reporter au Calculateur du crédit d'impôt sur un don caritatif pour des détails).

Remarque: Le plafond annuel des réclamations relativement aux dons caritatifs est généralement de 75 % du revenu net pour l'année. Ce plafond passe à 100 % l'année du décès ou l'année précédant le décès.

Apprenez-en plus sur le Programme philanthropique Mackenzie et son fonctionnement.

Les renseignements présentés sont fonction de la législation fiscale actuelle et sont utilisés uniquement à titre d'illustration. Bien que ce document ait été établi avec le plus grand soin, aucune garantie n'est fournie concernant son exactitude et son applicabilité dans quelconque cas.

Les renseignements présentés sont de portée générale et destinés à souligner différentes questions de planification fiscale. Ces renseignements ne doivent en aucune façon être pris comme un conseil juridique ou fiscal. Les lecteurs devraient consulter leurs conseillers financiers, juridiques et fiscaux avant d'employer l'une ou l'autre de ces stratégies.