L’argument en faveur de l’investissement actif – Investissement dans les actions chinoises | Placements Mackenzie

L’argument en faveur de l’investissement actif – Investissement dans les actions chinoises


En mai 2018, nous avons publié des Perspectives sur les marchés à propos de l’inclusion des actions de la Chine continentale (à savoir les actions A) dans un grand nombre d’indices de marchés émergents MSCI à compter de juin 2018, et des répercussions possibles sur les marchés boursiers de la région. Dans cet article, nous avons présenté une option passive pour investir dans les actions A de la Chine, afin de tirer avantage de ce changement de façon générale. L’investissement passif constitue souvent un excellent choix, car il s’agit d’une façon peu coûteuse d’obtenir une vaste exposition au marché en question. Cependant, l’investissement passif ne convient pas nécessairement à tous. Plusieurs avantages sont associés à l’investissement dans les actions chinoises, y compris les actions A, que certains investisseurs pourraient envisager au moment de sélectionner leurs instruments de placement. Dans les présentes Perspectives sur le fonds, nous discuterons de certains des avantages d’investir en Chine par le biais d’un fonds actif, particulièrement en raison du changement dans les indices MSCI cette année.

Saisir les occasions offertes par le marché

À la suite de l’annonce, les investisseurs devraient envisager la gestion active pour investir dans les actions A s’ils estiment que les effets positifs provenant de ces actions ne seront pas distribués également dans le marché.

Dans la Figure 1, nous présentons les pondérations sectorielles actuelles pour les actions continentales de l’indice MSCI Chine A (à savoir les actions A). L’inclusion des actions A et l’afflux de capitaux qui en résulte devraient toucher les différents secteurs de différentes façons. À quel point l’offre de capital supplémentaire peut aider dépend énormément, entre autres, du besoin de capital dans ce secteur, de la dynamique sectorielle (dont les conditions d’offre et de demande) et de l’intensité de la concurrence internationale. Un gestionnaire actif avisé sera en mesure de reconnaître ces différences et de les pondérer en fonction de l’occasion offerte, plutôt que d’investir largement. La Figure 1 montre aussi la répartition sectorielle de l’indice MSCI Chine (à savoir les actions extracôtières) et souligne les différences dans la composition sectorielle. Un gestionnaire actif aurait la possibilité de tirer avantage de ces différences, car des occasions sectorielles émergent dans les marchés d’actions continentales et extracôtières en raison de l’inclusion des actions A.

Figure 1 – Pondérations sectorielles Chine continentale c. extracôtière

Source : FactSet, au 30 avril 2018

Figure 2 – Croissance de 10 000 $

Rendements corrigés du risque supérieurs

De façon plus générale, un investisseur préférera la gestion active dans les actions chinoises s’il estime que des rendements positifs sont associés à la recherche sur les placements effectuée dans ce marché. La Figure 2 montre la croissance de 10 000 $ au cours de la dernière décennie dans l’indice MSCI Chine élargie contre la moyenne de la catégorie Morningstar Actions de la Grande Chine. Dans cette catégorie, le gestionnaire moyen a enregistré un rendement légèrement supérieur pour les horizons à très long terme, mais avec beaucoup moins de volatilité.

Cet effet peut être observé plus manifestement à la Figure 3, qui indique les rendements pour les périodes de 1, 3 et 5 ans et les ratios de Sharpe pour l’indice de référence MSCI et la moyenne de la catégorie. Pour chaque période, les rendements moyens d’un gestionnaire actif sont supérieurs à l’indice de référence, avec des rendements corrigés du risque supérieurs. Le gestionnaire actif est en mesure de produire ces rendements avec une volatilité plus faible pour chaque période.

Figure 3

Atténuation des risques de baisse

Enfin, les investisseurs peuvent considérer une gestion active pour leur répartition en actions de la Chine s’ils se préoccupent de la protection en cas de baisse. Dans la Figure 4, le risque et le rendement sont présentés de façon légèrement différente. Sur l’axe horizontal, nous montrons le risque d’encaissement des baisses des membres de la catégorie contre l’indice MSCI Chine élargie, avec le rendement habituel sur l’axe vertical. Même si tous les gestionnaires n’ont pas enregistré un rendement supérieur pendant cette période, ils ont tous enregistré nettement moins que l’encaissement des baisses de 100 % par rapport à l’indice, soit de 58 % à environ 85 %. Dans les marchés en baisse, les gestionnaires actifs semblent être en mesure de contrôler le risque et de protéger le capital. Étant donné que la volatilité des actions chinoises est plus élevée que la moyenne – leur volatilité annuelle peut être deux fois plus grande que celle de l’indice MSCI Monde – les investisseurs qui souhaitent investir dans la croissance de la Chine peuvent le faire d’une manière qui gère le risque en sélectionnant un gestionnaire actif.

Figure 4

Conclusion

En juin 2018, MSCI entreprend la première de deux étapes pour l’inclusion des actions A de la Chine dans les indices des marchés émergents (la deuxième étape aura lieu le 1er août 2018). En raison de cette décision et de l’afflux de capital qui en résultera, des occasions dont les investisseurs pourraient tirer parti se présenteront. Il est possible de le faire à l’aide d’un véhicule d’investissement passif indiciel avec une large couverture ou en investissant dans un fonds actif qui procure la souplesse d’investir seulement là où cela est le plus avantageux. Ces deux possibilités comportent des avantages que les investisseurs doivent évaluer selon leur propre situation. Pour un investisseur qui souhaite une exposition dynamique aux marchés d’actions chinoises continentales et extracôtières et qui veut bénéficier de la souplesse dont dispose un gestionnaire de portefeuille actif pour investir dans les secteurs les plus avantageux tout comme de la protection contre le risque de baisse de la gestion active, un fonds actif est probablement préférable.

En novembre 2017, Placements Mackenzie a lancé le Fonds toutes actions Chine Mackenzie, un fonds d’actions chinoises actif disposant de la souplesse et du savoir-faire nécessaires pour investir dans les actions continentales et extracôtières de sociétés chinoises. Géré par China Asset Management Co., le partenaire chinois de gestion d’actifs en actions de Mackenzie, le fonds tire avantage des compétences du plus important gestionnaire d’actifs de la Chine qui possède une vaste expérience dans ces marchés boursiers. Nous croyons que le Fonds toutes actions Chine Mackenzie constitue un choix très avisé pour un investisseur intéressé à placer son argent dans la région.

Veuillez communiquer avec votre représentant Mackenzie pour en apprendre plus sur le Fonds toutes actions Chine Mackenzie, ou sur les placements en Chine de façon plus générale.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les taux de rendement indiqués correspondent au rendement annuel composé historique total au 30 avril 2018 et tiennent compte des variations de la valeur unitaire et du réinvestissement de tous les dividendes, exclusion faite des frais d’acquisition, frais de rachat, frais de distribution, autres frais accessoires ou impôts sur le revenu payables par tout investisseur et qui auraient réduit le rendement. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement passé ne donne pas forcément une indication du rendement futur.

Aucune partie des renseignements contenus aux présentes ne peut être reproduite ou distribuée au public, car ces renseignements ne sont pas conformes aux normes applicables sur les communications de vente à l’intention des investisseurs. Mackenzie ne sera tenue aucunement responsable de tout conseiller qui communiquera ces renseignements aux investisseurs. Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les placements dans les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement passé ne donne pas forcément une indication du rendement futur. Le contenu de cette brochure (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.

Ce document renferme des renseignements prospectifs fondés sur des prévisions d’événements futurs au 30 avril 2018. Corporation Financière Mackenzie ne mettra pas nécessairement à jour ces renseignements en fonction de changements parvenus après cette date. Les énoncés prospectifs ne garantissent en rien les rendements futurs, et les risques et incertitudes peuvent souvent amener les résultats réels à différer de manière importante des renseignements prospectifs ou des attentes. Parmi ces risques, notons, entre autres, des changements ou la volatilité dans les conditions économiques et politiques, les marchés des valeurs mobilières, les taux d’intérêt et de change, la concurrence, les marchés boursiers, la technologie, la loi ou lorsque des événements catastrophiques surviennent. Ne vous fiez pas indûment aux renseignements prospectifs. Par ailleurs, toute déclaration à l’égard de sociétés ne constitue pas une promotion ou une recommandation d’achat ou de vente d’un titre quelconque.