Comment (et pourquoi) investir dans la correction du marché boursier chinois | Placements Mackenzie

Comment (et pourquoi) investir dans la correction du marché boursier chinois


À retenir :

  • Parce que la Chine est sousreprésentée dans la plupart des portefeuilles, il pourrait s’agir d’une excellente occasion de participer à ce marché, le segment de la Chine continentale semblant prêt à reprendre le terrain perdu.
  • Les ratios cours/bénéfices de la Chine continentale et extracôtière se négocient actuellement avec un rabais d’environ 31 % par rapport au marché développé.
  • Étant donné que la plupart des investisseurs canadiens n’ont pas accès au marché chinois, une autre option est d’utiliser des fonds et des FNB qui investissent dans les actions chinoises de type A soit le Fonds toutes actions Chine Mackenzie ou le FINB Actions chinoises de type A CSI 300 Mackenzie.

En 2018, les marchés boursiers chinois ont reculé de 15 à 25 %, selon l’indice de référence et la période à l’étude. À long terme, les actions chinoises ont produit une croissance énorme, tant pour ce qui est de l’économie que du marché boursier, avec une volatilité correspondante. Avec le recul récent du marché, les investisseurs peuvent commencer à s’y intéresser en raison des valorisations, même s’ils sont quelque peu réticents. Dans cet article, nous étudierons cette correction pour savoir si elle constitue un bon point d’entrée pour les investisseurs et ferons part de nos réflexions quant à la meilleure façon d’ajouter la Chine à un portefeuille d’actions mondiales étant donné les occasions offertes aujourd’hui.

Source : Morningstar Direct, Mackenzie

Trouver de la valeur en chine

Les actions chinoises ont chuté de 20 % en moyenne depuis le début de l’année, le marché des actions de type A de la Chine continentale ayant absorbé la part du lion des pertes. Pour évaluer la valeur, nous pouvons comparer les ratios cours/bénéfices du marché boursier de la Chine par rapport à ses propres ratios cours/bénéfices médians à long terme. Vu sous cet angle, au moins un segment du marché boursier chinois – le segment continental – semble présenter une bonne valeur; à 13,5 fois, il se négocie avec un rabais de 24 % par rapport à son ratio médian à long terme de 17,7 fois. En revanche, à environ 13,5 fois, le marché extracôtier se négocie environ à son ratio médian à long terme.

Source : FactSet, Mackenzie

Sous un angle différent, nous pouvons examiner si les actions chinoises présentent une bonne valeur par rapport aux autres occasions offertes aux investisseurs en actions mondiales. Pour ce faire, nous étudions simplement les ratios cours/bénéfices moyens actuels de l’indice MSCI Monde et les comparons aux ratios cours/bénéfices des actions de l’indice MSCI Chine (extracôtier1 ) et de l’indice MSCI Chine actions de type A (continental 2 ). Ceux qui suivent les marchés développés de près ne seront peut-être pas surpris d’apprendre que ces actions se négocient au-dessus des ratios cours/bénéfices moyens à long terme. Soulignons qu’un article publié par Mackenzie l’an dernier suggérait les implications de ratios cours/bénéfices moyens tellement élevés. Toutefois, nos recherches actuelles montrent que les ratios cours/bénéfices de la Chine se négocient à leur valeur la plus faible de notre ensemble de données (mars 2005) ou s’en rapprochent, comme le montre le graphique ci-dessus. Par contre, nos recherches actuelles montrent que les ratios cours/bénéfices de certains segments des actions chinoises se négocient à des rabais historiques par rapport aux cours/bénéfices ou s’en rapprochent dans les marchés développés, pour l’ensemble de nos données (remontant à mars 2005)

Les ratios cours/bénéfices de la Chine continentale présentent un rabais médian de 3 % par rapport au marché développé, tandis que ceux de la Chine extracôtière offrent un rabais de 25 %. Ils se négocient actuellement avec un rabais d’environ 31 %, ce qui représente une réversion d’environ 28 % et 6 % si les marchés retournent à leur valeur médiane à long terme.

Source: FactSet, Mackenzie

Les actions se négocient aujourd’hui à des évaluations plus élevées que par le passé – consultez notre commentaire de 2017 sur les valorisations mondiales des actions – l’ampleur des erreurs d’évaluation est assez importante pour offrir un certain tampon pour le potentiel de hausse de cette occasion. Pour chaque 1 % de surévaluation dans l’indice du marché développé, 1 % peut être réduit de la réversion potentielle décrite ci-dessus.

Dégagement de la valeur

Nous étudions maintenant les événements ou l’évolution du marché qui pourraient entraîner une occasion de réversion dont il a été question. Nous pensons qu’il existe un événement qui pourrait même accélérer. Au début de l’année, les indices MSCI ont commencé à inclure les actions chinoises de type A dans leurs indices de marchés émergents, signalant leur importance dans le complexe mondial des actions. Le taux d’inclusion3 initial était de 5 %; il y a quelques semaines, MSCI a annoncé qu’elle effectuerait des consultations pour faire passer le taux d’inclusion à 20 % en 2019 . En cas d’adoption, la mise en œuvre aurait lieu en mai et en août. Cette inclusion crée un certain vent favorable supplémentaire pour notre évaluation (voir notre commentaire de 2018 sur l’inclusion), et accroît notre confiance dans l’investissement en actions de type A en général, et le thème de valorisation des actions de type A plus particulièrement. Même si nous ne pouvons pas prédire quelle sera l’inclusion de MSCI ou des autres fournisseurs d’indices à l’avenir, comme nous l’avons mentionné dans notre commentaire, une trajectoire vers une inclusion de 100 % dans le cas de MSCI est une trajectoire vers une pondération totale de la Chine de 43 % dans l’indice MSCI marchés émergents.

Participation au marché chinois

Étant donné cette analyse, il semble qu’une hausse liée aux évaluations est plus probable pour les actions de type A de la Chine – le segment continental des actions chinoises. Mais, quelles sont les différences entre les actions chinoises continentales et les actions extracôtières? En bref, les actions chinoises continentales sont moins concentrées dans la technologie de l’information et plus exposées aux secteurs liés aux avantages de la classe moyenne en croissance. Selon moi, les personnes qui choisissent d’investir dans la Chine continentale, et même dans une combinaison Chine continentale et Chine extracôtière, sélectionnent un panier de titres plus diversifié.

Source : FactSet, Mackenzie au 30 septembre 2018

Alors, comment un investisseur devrait-il tenter de tirer parti de ce potentiel? La façon la plus directe serait par le biais du programme Hong Kong-Shenzhen Stock Connect, soit la façon dont les Occidentaux peuvent acheter des actions du marché chinois. La plupart des investisseurs n’ont pas accès à ce marché. L’autre option est d’acheter un fonds qui investit dans les actions de type A. Les investisseurs canadiens ne disposent pas de beaucoup d’options dans le marché des fonds, mais Mackenzie offre deux options aux investisseurs. La première option est un fonds activement géré – le Fonds toutes actions Chine Mackenzie – qui investit dans des actions chinoises continentales et extracôtières, et convient aux investisseurs qui se préoccupent des risques de baisse. Même si les investisseurs actifs sont souvent en mesure de saisir bien moins que la totalité des baisses du marché, ils ne sont souvent pas non plus en mesure de saisir la totalité des hausses du marché en raison de leurs contrôles des risques. Pour les investisseurs qui souhaitent obtenir une exposition plus directe dans leur portefeuille, un FNB passif peut constituer une meilleure option et Mackenzie offre un FNB – le FINB Actions chinoises de type A CSI 300 Mackenzie – qui suit l’indice boursier CSI 300, un indice composé des 300 actions les plus liquides de la Chine négociées à Shanghai et à Shenzhen.

La dernière question que les investisseurs peuvent se poser à propos de l’investissement dans les actions chinoises concerne la répartition à leur accorder. Plus tôt cette année, nous avons publié certaines lignes directrices à cet effet et selon la tolérance au risque du client, nous avons démontré l’effet sur un portefeuille d’actions mondiales d’une exposition en actions de la Chine de 5 à 25 %.

Conclusions

Même si le marché boursier chinois peut être volatil et obscur, nous croyons que les changements récents dans le marché présentent aux investisseurs une occasion de participer à ce marché avec de bonnes évaluations. Les actions de la Chine continentale semblent présenter la plus grande occasion à court terme, mais les investisseurs qui veulent investir avec un horizon à long terme trouveront aussi des valorisations justes dans le marché extracôtier. Même si la Chine ne devrait jamais constituer la majorité des actifs financiers d’un investisseur, nous croyons que le pays est sous-représenté dans la plupart des portefeuilles par rapport aux répercussions de son PIB dans le monde et à la capitalisation des sociétés qui y sont négociées. Nous croyons qu’il s’agit actuellement d’un excellent moment pour augmenter toute sous-pondération dans ce marché.

1 Négociées à la bourse de Hong Kong

2 Négociées aux bourses de la Chine continentale

3 Le pourcentage de la capitalisation boursière inclus dans les indices des marchés émergents d’environ 230 actions de type A de sociétés chinoises

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de gestion et d’autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d’investir. Les fonds communs de placement ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire. Le rendement de l’indice ne tient pas compte de l’incidence des frais, commissions et charges payables par les investisseurs dans des produits de placement qui cherchent à reproduire un indice.

Le contenu de ce document (y compris les faits, les perspectives, les opinions, les recommandations, les descriptions de produits ou titres, ou les références à des produits ou titres) ne doit pas être pris ni être interprété comme un conseil en matière de placement, ni comme une offre de vendre ou une sollicitation d’offre d’achat, ou une promotion, recommandation ou commandite de toute entité ou de tout titre cité. Bien que nous nous efforcions d’assurer son exactitude et son intégralité, nous ne sommes aucunement responsables de son utilisation.