Le régime enregistré d’épargne-retraite (REER) est une excellente solution qui peut vous aider en vue de votre retraite, de l’achat de votre première propriété, ou du financement de votre éducation continue. Voici certains éléments à prendre en considération au moment de cotiser à un REER :

Confirmez votre plafond de cotisation au REER

Vous pouvez contribuer jusqu’à 18 % de votre revenu, jusqu’à un maximum de 25 370 $ pour l’année fiscale 2016 (moins le facteur d’équivalence du régime de retraite de votre employeur) ainsi que les droits de cotisation REER inutilisés reportés chaque année. Votre avis de cotisation de l’ARC indique le montant que vous pouvez cotiser à un REER pour l’année en cours.

Explorez vos options de placement

Un REER peut regrouper divers types de placements, dont des actions, des obligations, des fonds communs et des FNB. Un portefeuille diversifié devrait comprendre divers types d’actifs afin d’atténuer le risque et de maximiser le potentiel de rendement.

Cotisez fréquemment

Évitez d’attendre le 1er mars 2017, date finale à laquelle vous pouvez cotiser à un REER. L’un des avantages du REER est qu’il permet à vos placements de gagner de la valeur à l’abri de l’impôt et investir de façon régulière comporte donc des avantages considérables. Envisagez un programme de prélèvement automatique qui échelonne vos cotisations dans le temps et vous procure potentiellement de meilleurs rendements à long terme.

Communiquez avec un conseiller

Vous ne savez pas trop quelle est la meilleure option pour vous? Un conseiller peut vous recommander des placements qui permettront à votre REER de fructifier en tenant compte de vos besoins et de votre tolérance au risque.

Le REER représente une occasion d’épargne significative. Pour de plus amples renseignements au sujet du REER, veuillez consulter le site placementsmackenzie.com/reer.

La date limite pour cotiser à votre REER est le mercredi 1er mars 2017