La Minute Mackenzie : 20 janvier 2017 | Placements Mackenzie

Opinions de gestionnaires

La Minute Mackenzie : 20 janvier 2017

Graham Meagher, gestionnaire de portefeuille en second au sein de l'équipe Mackenzie Ivy, explique comment l'accent mis par l'équipe sur les valorisations se prête au succès face aux réactions excessives des marchés et aux manchettes à sensation.

Afficher la transcription

Le redressement du marché canadien s'est poursuivi au cours des dernières semaines, alimenté par des attentes de croissance économique plus forte pour les États-Unis.  Les spéculations quant aux politiques fiscales et commerciales de l’administration entrante des États-Unis ont dominé l’actualité.

Pour le Fonds canadien Ivy et le Fonds canadien équilibré Ivy, nous adoptons en général une approche plus indépendante et nous avons tendance à ne pas tenir compte des manchettes, qui sont souvent traitées avec sensationnalisme pour vendre de la publicité. Nous préférons nous concentrer sur ce que nous estimons comprendre, c'est-à-dire la qualité et les valorisations.

Au cours des prochaines semaines, bon nombre de sociétés publieront leurs résultats de fin d’année, et pour nous, chez Ivy, c’est l’occasion de nous pencher sur la société et de réfléchir sur sa gestion, sa culture et sa performance financière.

Pour ce qui est des événements macroéconomiques, rien de particulier ne retient notre attention. M. Trump fait l’objet de bien des discussions au sein du marché, mais nous préférons nous en tenir aux fondamentaux des sociétés dans lesquelles nous investissons.

Nous ne cherchons pas à prédire les événements macroéconomiques, mais nous tenons à connaître l’opinion du marché, et l’accent que nous mettons sur les valorisations nous le permet. Les réactions excessives sur le marché nous intéressent. Elles peuvent s’avérer d’excellentes occasions pour acheter ou vendre d’extraordinaires entreprises lorsqu’elles deviennent bon marché ou chères, comme par exemple Couche-Tard, que nous avons ajouté à nos fonds l’an dernier. Couche-Tard est selon nous une excellente société qui bénéficie d’une culture d’entreprise tout à fait unique. À notre avis, le marché a réagi exagérément à l’impact du prix du pétrole sur son réseau de stations d’essence. À notre avis, il s’agissait d’un événement temporaire qui n’aurait à long terme que très peu d’impact sur la société.