Faits saillants du budget fédéral 2017 | Placements Mackenzie

Faits saillants du budget fédéral 2017

Faits saillants du budget fédéral 2017

Karine Précourt, directrice, Planification fiscale et successorale, partage les grandes lignes du budget fédéral 2017.

Afficher la transcription

KARINE PRéCOURT : Je suis présentement à la sortie du huis-clos à Ottawa où le ministre des Finances, Bill Morneau, a déposé son budget 2017.

En résumé, ce budget présente une panoplie de mesures, qui touchent autant les particuliers, que leur famille, que les investisseurs, que les donateurs, que les sociétés.

Premièrement, les bonnes nouvelles. Le budget ne propose aucune modification au taux d’imposition des particuliers et des sociétés.

Deuxièmement, on avait certaines inquiétudes concernant l’augmentation potentielle du taux d’inclusion du gain en capital. Le budget ne propose aucune modification, donc statu quo à 50 %.

Enfin, le budget propose des mesures qui visent à éliminer les échappatoires fiscaux, à sévir l’évasion fiscale, et finalement, à éliminer des mesures qui sont jugées inefficaces pour les particuliers et les sociétés.

Pour une analyse détaillée du budget fédéral de 2017, au nom de toute l’équipe de planification fiscale et successorale de Placements Mackenzie, je vous invite à visionner le webinaire en français et sur demande, qui se trouve sur le site de Placements Mackenzie.

Merci et au plaisir.

Les placements dans les fonds communs peuvent donner lieu à des commissions, des commissions de suivi, des frais de courtage, des frais de gestion et d'autres frais. Veuillez lire le prospectus avant d'investir. Les fonds communs ne sont pas garantis, leur valeur varie fréquemment et leur rendement antérieur peut ne pas se reproduire.