La Minute Mackenzie : le 26 mai 2017 | Placements Mackenzie

Opinions de gestionnaires

La Minute Mackenzie : 26 mai 2017

Rick Weed, chef de l’équipe des stratégies systématiques Mackenzie, donne un aperçu des valorisations et des perspectives de croissance dans quatre régions d’importance.

Afficher la transcription

Rick Weed, vice-président principal, Gestion des placements, chef de l’équipe des stratégies systématiques Mackenzie

À ce jour, le marché boursier a réalisé d’excellents résultats. Voyons comment cela s’exprime pour les quatre régions qui nous intéressent. Le Canada a progressé d’environ 2,4 % au premier trimestre. Il est depuis demeuré stationnaire. En fait, par rapport aux autres marchés, c’est un peu décevant. Le marché boursier américain a gagné plus de 6 % au cours du premier trimestre, dans la continuité de l’ « effet Trump », suite aux élections. Depuis, le marché américain fait du surplace. Quant à l’Europe et à l’Asie, c’est une autre histoire. L’Europe affichait une hausse de 6 % au premier trimestre et elle a gagné 4,5 % de plus depuis. L’Asie a progressé de près de 4 % au premier trimestre, et elle a depuis gagné 3 % de plus. Nous sommes donc aujourd’hui optimistes à l’égard de l’Europe et de l’Asie.

Nous notons que la conjoncture économique a été très favorable aux États-Unis, mais les valorisations deviennent quelque peu exagérées et il convient de garder à l’esprit que le contexte politique est extrêmement difficile. Le manque de leadership politique et économique aux États-Unis pourrait à notre avis provoquer un blocage de l’action législative.

Nous considérons que la méthode de gestion des fonds de l’équipe des stratégies systématiques Mackenzie est plutôt unique. Nous nous appuyons sur un modèle de sélection de titres à l’échelle mondiale pour sélectionner ceux qui figureront dans notre portefeuille, ce qui engendrera en fait des surpondérations et des sous-pondérations géographiques. Il ressort de ce modèle de sélection des titres que les valorisations et les perspectives de croissance sont bien meilleures en Europe et en Asie. Par conséquent, nous avons surpondéré l’Europe et l’Asie et avons pris un léger recul par rapport aux États-Unis et au Canada.