La Minute Mackenzie : 29 septembre 2017 | Placements Mackenzie

Opinions de gestionnaires

La Minute Mackenzie : 29 septembre 2017

Phil Taller, chef de l’équipe de croissance Mackenzie, affirme que l’immobilier ouvre la voie à de nouveaux modèles d’affaires, créant des opportunités de placement.

Afficher la transcription

PHIL TALLER : On voit deux tendances dans le marché de l’immobilier, qu’on trouve très intéressantes. Une c’est le fait que les gens font de moins en moins leur magasinage dans les magasins. Alors, beaucoup de détaillants sont en train de fermer des emplacements dans le marché. Ça ouvre des opportunités pour d’autres modèles d’affaires. L’autre chose, c’est l’immobilier, c’est vu de plus en plus comme une classe d’actif, comme les actions ou comme les obligations.

Dans le domaine de l’immobilier qui devient de plus en plus disponible, on détient une compagnie qui s’appelle Bright Horizons Family Solutions. C’est une compagnie qui offre un service de garderie d’enfants pour les corporations, qui leur donne l’opportunité de rendre leurs employés plus engagés, moins absents et plus heureux.

Quand on voit l’immobilier vu comme une classe d’actif, on détient quelques compagnies dans ce domaine. Principalement Costar Group qui détient une base de données, qui est chef de file dans le domaine de l’immobilier commercial et aussi Kennedy Wilson, un gérant de portefeuille dans l’immobilier. Je pense que dans le futur, comme l’immobilier est vu comme une classe d’actif, ça rend des opportunités pour des compagnies qui se mêlent dans ce domaine, de hausser leurs revenus au-delà du marché traditionnel.