La Minute Mackenzie : 26 janvier 2018 | Placements Mackenzie

Opinions de gestionnaires

La Minute Mackenzie : 26 janvier 2018

Graham Meagher, gestionnaire de portefeuille en second, souligne que l’équipe Mackenzie Ivy surveille le marché canadien du logement pour déceler tout signe de faiblesse suite à une hausse récente des taux d’intérêt.

Afficher la transcription

GRAHAM MEAGHER : La Banque du Canada a haussé les taux d’intérêt de 25 points de base la semaine dernière, à 1,25 %. Il s’agit de la troisième hausse en six mois et, chez Ivy, nous appuyons les initiatives des banques centrales visant à éliminer ce que nous considérons être des mesures de relance monétaire excessives. Malheureusement, certaines autres banques centrales, notamment au Japon et en Europe, continuent à imprimer de l’argent, ce qui fait gonfler les prix des actifs mondiaux de façon artificielle et rend pour nous plus difficile de trouver de la valeur.

Nous surveillons le marché canadien du logement et, la semaine dernière, les prêteurs se sont empressés de hausser les taux hypothécaires. Cela, combiné à la mise en œuvre de politiques de prêt plus restrictives en janvier et à un niveau d’endettement déjà élevé parmi les consommateurs canadiens, ouvre la possibilité d’une certaine faiblesse à court terme.

En ce qui concerne notamment les banques canadiennes, nous pourrions constater une croissance plus modérée des hypothèques, compensée par des marges légèrement plus élevées. Globalement, chez Ivy, nous restons prudents car notre point de vue à long terme mise sur une normalisation des taux d’intérêt et des valorisations, et potentiellement une récession. Ceux qui adoptent une approche descendante pourraient nous trouver conservateurs mais, au vu de la discipline d’Ivy, nous estimons que c’est la bonne chose à faire pour protéger le capital de nos clients.