La Minute Mackenzie : 27 juillet 2018 | Placements Mackenzie

La Minute Mackenzie : 27 juillet 2018

La Minute Mackenzie : 27 juillet 2018

Hussein Sunderji, vice-président, équipe Mackenzie Ivy, aborde les répercussions du conflit commercial sur les résultats aux deuxième et troisième trimestres et les occasions qui se présentent dans un marché volatile.

Afficher la transcription

HUSSEIN SUNDERJI : Le conflit commercial entre les États-Unis et plusieurs de leurs partenaires, notamment la Chine et le Canada, fait couler beaucoup d'encre ces temps-ci. Les États-Unis ont déjà imposé des barrières tarifaires pour certains produits et pays et ils menacent d'allonger la liste. Entretemps, certains partenaires commerciaux ont riposté en imposant leurs propres barrières tarifaires aux États-Unis. Il est difficile de savoir où tout ça va nous mener, toutefois, les marchés boursiers en Asie ont faibli de façon marquée au cours des dernières semaines.

Nous ne misons pas sur la réalisation d'une situation précise, mais nous surveillons certains indicateurs : la normalisation continue de la politique monétaire, ensuite l'incidence du lent relèvement des taux d'intérêt, l'effet du dénouement de l'assouplissement quantitatif sur le coût des actifs, la volatilité des marchés boursiers, et même le rendement financier de certaines sociétés. De plus, nous allons garder l'œil sur la question des échanges commerciaux. Nous pourrions être en mesure de déterminer si les paramètres fondamentaux seront touchés par les tensions montantes lorsque les sociétés commenceront à présenter leurs résultats du deuxième trimestre au cours des prochaines semaines, et les résultats du troisième trimestre à l'automne.

Actuellement, un grand nombre de fonds Ivy comportent un niveau élevé de liquidités mais c'est parce que nous continuons de penser que les évaluations du marché boursier, en général, sont encore assez élevées surtout pour les sociétés en croissance de grande qualité. Par contre, nous entrevoyons des foyers d'occasions. Récemment, des occasions ont été repérées dans le secteur des biens de consommation et présentement, nous décelons des occasions en Asie mais plutôt du côté des titres cycliques ou sensibles à l'économie. Nous allons rester patients et essayer de profiter de la volatilité des marchés boursiers tout en faisant preuve de discipline en ce qui concerne les évaluations et la qualité.