La Minute Mackenzie : 7 septembre 2018 | Placements Mackenzie

La Minute Mackenzie : 7 septembre 2018

La Minute Mackenzie : 7 septembre 2018

James Morrison, gestionnaire de portefeuille en second dans l’équipe Mackenzie Ivy, juge important d’investir dans des sociétés de grande qualité affichant des bilans solides, lorsque les taux d’intérêt commencent à augmenter dans un monde criblé de dettes.

Afficher la transcription

JAMES MORRISON : Les banques centrales commencent enfin à envisager la normalisation des taux d’intérêt. Pendant dix ans, le crédit bon marché a alimenté la croissance artificiellement et entraîné des niveaux d’endettement records, ce qui a fait gonfler la valeur des actifs et affaibli la capacité de l’économie de surmonter les perturbations. Ce mélange de risque économique et d’évaluations élevées invite à la prudence et met en relief l’importance des principes d’Ivy qui consistent à investir dans des sociétés de grande qualité affichant des bilans solides tout en faisant preuve de rigueur à l’égard des prix.

L’orientation des taux d’intérêt a de vastes implications pour les marchés. Comparez l’approche de gestion des taux d’intérêt des banques centrales à un numéro de corde raide où la hauteur de la corde correspond au risque d’évaluation et où le filet de sécurité est le bilan solide. Selon nous, la corde est très haute aujourd’hui et il n’y a pas de filet de sécurité car nous avons accumulé beaucoup trop de dette et inondé le marché avec du capital. Les banques centrales doivent maintenant faire un choix difficile. Elles peuvent se montrer prudentes et agir lentement en ce qui concerne les taux d’intérêt, ce qui augmente leurs chances de rester sur la corde raide en cas d’onde négative, telle une guerre commerciale. Ou encore, elles peuvent agir en vitesse tout en espérant ne pas trébucher et causer une récession économique.

Nous ignorons si les taux évolueront vite ou lentement, mais les deux possibilités présentent des risques, il faut donc être prudents. Ivy a pour objectif de produire un rendement supérieur sur un cycle de marché complet, alors être prudents signifie que si les marchés continuent de tourner, nous allons participer mais à un degré moindre afin de continuer à protéger le capital de nos clients dans l’éventualité d’un ralentissement.