La Minute Mackenzie : 16 novembre 2018 | Placements Mackenzie

La Minute Mackenzie : 16 novembre 2018

La Minute Mackenzie : 16 novembre 2018

Paul Musson, chef de l’équipe Mackenzie Ivy, communique ses pensées sur la hausse des taux d’intérêt, les guerres commerciales, les tarifs et le niveau de dette record à l’échelle mondiale.

Afficher la transcription

PAUL MUSSON : Il y a d’abord, bien sûr, les barrières tarifaires de Trump et la guerre commerciale avec la Chine qui ont des répercussions évidentes sur les échanges commerciaux internationaux et qui ralentissent le commerce mondial. L’autre aspect que nous observons est le resserrement quantitatif, c.‑à-d. la réduction du bilan de la Réserve fédérale après des années d’augmentation de la masse monétaire à un rythme plutôt rapide.

Plusieurs faits retiennent notre attention, le premier étant, bien entendu, les barrières tarifaires de Trump et la guerre commerciale avec la Chine. Le Sommet du G20 se déroulera à la fin du mois, peut-être que certaines questions seront réglées à ce moment-là, nous l’ignorons. Mais en plus de çà, nous constatons un resserrement quantitatif car la Réserve fédérale réduit son bilan après l’avoir augmenté pendant de nombreuses années. Il y a une hausse des taux d’intérêt. Et il y a aussi ce que nous considérons comme des évaluations très élevées de toutes les catégories d’actifs. Et pour finir, il y a le niveau de la dette record à l’échelle mondiale.

Cette volatilité mondiale a des répercussions sur nos produits, les fonds Ivy, comme pour tout le monde. En général, toutefois, nous sommes moins touchés car nous détenons des sociétés qui possèdent des avantages durables et concurrentiels et qui affichent des bilans robustes. Nous sommes très prudents à l’égard des évaluations respectives et si nous ne trouvons pas d’occasions de placement intéressantes, nous détenons des liquidités. Bien sûr, l’idée est d’aider nos clients à atteindre leurs objectifs financiers à long terme. Étant donné la position actuelle des fonds Ivy et la solidité de l’équipe Ivy, je suis tout à fait convaincu que nous pourrons réaliser cet objectif.