Visionnez les commentaires sur les marchés d’Alex Bellefleur | Placements Mackenzie

Visionnez les commentaires sur les marchés d’Alex Bellefleur

Visionnez les commentaires sur les marchés d’Alex Bellefleur

Le principal événement du 1T a été le changement de politique de la part de la Réserve fédérale. Alex Bellefleur, économiste en chef et stratège, explique ce que cela pourrait signifier pour les marchés.

Afficher la transcription

ALEX BELLEFLEUR: L'évènement le plus important à avoir eu lieu dans les marchés récemment a été le changement de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine. 

À Un évènement de table ronde le 4 janvier 2019, le gouverneur de la Fed, Jerome Powell, a complètement modifié la communication de la Fed par rapport aux probabilités de hausse de taux d'intérêt dans le futur.  Maintenant, en fait, le marché obligataire anticipe des baisses de taux d'intérêt par rapport au 4e trimestre de 2018 où on anticipait des hausses de taux d'intérêt.  Également, les marchés boursiers sont devenus beaucoup plus optimistes quant aux perspectives à court terme de croissance de l'économie américaine. 

Et donc ce changement de politique monétaire de la Fed a mené à une performance de toutes les classes d'actifs qui étaient très améliorées par rapport au 4e trimestre de l'an dernier.

Depuis environ un an, dans la gestion des devises étrangères, notre équipe a une opinion différente par rapport à l'euro de ce qu'on entend souvent dans le consensus.  En fait, plusieurs économistes et stratèges ont adopté une opinion un petit peu plus optimiste par rapport à l'économie de la zone euro et par rapport à l'euro face aux autres devises.

De notre côté, on a adopté une position plus pessimiste par rapport aux perspectives de croissance de la zone euro.  En fait, on croit qu'il y a plusieurs éléments cycliques et structurels qui empêchent la zone euro d'avoir une croissance plus soutenue et donc en réponse nous avons adopté une position sous-pondérée dans l'euro par rapport aux autres devises des marchés développés.

Un des plus grands risques pour l'économie mondiale et pour les marchés dans les prochains mois réside dans l'exécution ou la ratification de l'accord commercial entre les États-Unis et la Chine.  Ce sont des négociations commerciales qui se poursuivent depuis de nombreux mois mais la plupart des investisseurs s'attendent à ce que cet accord soit ratifié ou signé au mois de mai de cette année.

Donc évidemment, si l'accord n'est pas signé, ça représente un certain risque de déception pour les marchés mais également je mentionnerais que l'économie chinoise semble s'améliorer dans les derniers mois.  En fait, elle répond à plusieurs mesures de stimulus qui ont été appliquées dans divers secteurs de l'économie chinoise. 

Cette stabilisation de l'économie chinoise pourrait mener les dirigeants chinois à adopter une posture un peu moins conciliante envers les États-Unis et donc ça pourrait peut-être mener à une déception du côté de la signature de l'accord commercial États-Unis-Chine donc c'est un risque à surveiller dans les prochains mois.