Perspectives pour les dividendes | Placements Mackenzie

Vidéos de gestionnaires

Perspectives pour les dividendes

L’utilité des actions à dividendes américaines dans les portefeuilles des Canadiens

Darren McKiernan, portefeuilliste du Fonds américain de dividendes Mackenzie, estime qu’en allant voir aux États-Unis les investisseurs Canadiens à la recherche de revenu et de croissance trouvent des occasions de placements diversifiés en beaucoup plus grand nombre que ce que leur offre le marché intérieur.

Dans cette vidéo, M. McKiernan évoque les nombreuses sociétés versant des dividendes qu’on trouve aux États-Unis, ainsi que les stratégies particulières que déploie son équipe des actions et du revenu mondiaux Mackenzie. M. McKiernan et ses collaborateurs sont au fait des risques que posent les actions que certains investisseurs achètent couramment en lieu et place d’obligations, comme celles des services publics, des sociétés de placement immobilier et des pipelines, aussi préfèrent-ils privilégier les sociétés qui augmentent régulièrement leurs dividendes, en surveillant de près les valorisations.

Perspectives pour les dividendes

L’utilité des actions à dividendes américaines dans les portefeuilles des Canadiens

Afficher la transcription

Pourquoi les Canadiens devraient-ils investir dans les sociétés américaines qui versent des dividendes?

DARREN MCKIERNAN : Tout d'abord, le marché américain des capitaux offre probablement plus de diversification et de profondeur que nul autre au monde. Les États-Unis sont le siège de certaines des sociétés de dividendes les plus puissantes au monde bien connues non seulement pour verser des dividendes, mais aussi pour les augmenter régulièrement. Ils possèdent probablement l'économie la plus innovatrice au monde. Par exemple, ils ont créé la première économie Internet moderne et, plus récemment, ils ont été au premier rang de la révolution du forage horizontal. Tous ces exploits ont donné lieu à différentes occasions de placement au profit des investisseurs canadiens. Nous savons tous que deux secteurs – les services financiers et les matières premières – comptent à eux seuls près des trois quarts du marché canadien. Tout en reconnaissant l'apport de ces deux secteurs, il me semble que si vous investissez dans les sociétés américaines de dividendes, vous vous exposez à toutes sortes d'autres entreprises. Des entreprises formidables dans la technologie de l'information, la consommation courante, les médias, les soins de santé. Ces occasions de placement ne sont tout simplement pas disponibles aux investisseurs canadiens et les États-Unis offrent plus de diversification et de profondeur aux investisseurs à la recherche d'excellentes entreprises dans ces domaines.

Quelles sont les occasions actuelles pour les actions américaines productrices de dividendes?

DARREN MCKIERNAN : Je pense que les États-Unis, du point de vue historique, jouissent actuellement d'une position assez intéressante. Bien que les marchés se soient relevés au cours des quatre ou cinq dernières années, le taux de distribution et le taux de rendement des actions américaines étaient bien en-deçà de leurs moyennes historiques, par rapport aux marchés mondiaux. Cela signifie deux choses. Tout d'abord, que les sociétés américaines sont en mesure d'augmenter ces deux taux. Et, deuxièmement, qu'elles possèdent les moyens financiers pour le faire. Alors, je crois que pour l'avenir, et comparativement à beaucoup de marchés mondiaux, les États-Unis se trouvent dans une excellente position pour augmenter ces deux taux.

Comment faites-vous, votre équipe et vous-même, pour savoir qu'une entreprise représente une belle occasion de placement?

DARREN MCKIERNAN : Eh bien, au fil des ans, les autres membres de l'équipe des actions et du revenu mondiaux et moi-même, avons littéralement rencontré les dirigeants de milliers de compagnies aux États-Unis. À la recherche de quoi? D'entreprises qui possèdent trois caractéristiques en particulier. D'abord et avant tout, celles qui possèdent une valeur économique prévisible. Il est très important que nous puissions comprendre l'entreprise et que nous sachions en toute confiance ce qu'elle deviendra, non seulement l'année prochaine, mais aussi dans trois, cinq, voire dix ans.

Deuxièmement, nous sommes à la recherche d'entreprises qui affichent un rendement uniforme et très élevé, du capital investi, souvent dépassant de loin le coût du capital. Troisièmement, nous sommes à la recherche d'entreprises qui affichent un excellent taux de conversion des flux de trésorerie disponibles. Mais, que signifie tout ça? Eh bien que, pour chaque dollar de bénéfices que dégage la compagnie, elle génère un montant presque égal de flux de trésorerie disponibles. Pourquoi cela est-il important? Une compagnie qui possède un excellent taux de conversion des flux de trésorerie disponibles, une valeur économique prévisible et un excellent rendement du capital a les moyens de réinvestir dans l'entreprise, en plus de verser des dividendes.

Et c'est pour nous la promesse que la compagnie ne se bornera pas à verser des dividendes, mais aussi qu'elle assurera leur croissance à l'avenir.

Baxter étant l'actif le plus important que vous détenez, dites-nous pourquoi vous prisez cette société?

DARREN MCKIERNAN : Nous croyons que Baxter est dotée d'une valeur particulièrement avantageuse. Permettez-moi de vous donner d'abord le contexte. Elle a deux divisions : la division Produits médicaux, qui fabrique des sacs pour perfusion intraveineuse, des pompes à infusion, des anesthésiques pour la chirurgie générale, etc., et la division BioScience, la plus importante, qui génère environ 70 % de ses bénéfices. Il s'agit d'une des rares compagnies au monde qui fractionne le sang et crée des médicaments à partir du plasma sanguin. Advate est l'un de ses produits phares, qui devra cependant lutter contre des produits concurrentiels au cours des six à douze prochains mois.

Il ne fait aucun doute que ce produit subira une certaine pression sur le marché et que ses revenus n'augmenteront pas autant que par le passé. Mais nous croyons que le marché est en train de réagir de manière excessive à la gravité de cette pression.

Nous pensons qu'à un cours d'un peu plus de 13 fois ses bénéfices, ou d'un peu moins de 14 fois ses bénéfices de l'année prochaine, avec un rendement du capital investi avoisinant 20 % et une capacité à verser des dividendes et à les accroître au fil des ans, Baxter offre une excellente valeur aux investisseurs.

Quels sont les principaux risques auxquels s'exposent les investisseurs en actions américaines productrices de dividendes?

DARREN MCKIERNAN : À mon avis, l'un des risques potentiels et le plus évident que vous courez en investissant dans de tels titres aux États-Unis c'est une hausse soudaine et significative des taux d'intérêt, ce qui aurait des incidences sur tout placement rapportant un rendement, en particulier les obligations et bien sûr les actions productrices de dividendes.

Alors, quelles sont les mesures que nous prenons pour atténuer ces risques? Eh bien, en général, nous avons évité les actions rapportant traditionnellement un rendement élevé, comme celles des services publics, des sociétés de placement immobilier, des pipelines. Nous n'avons rien contre ces valeurs. En fait, nous travaillons beaucoup maintenant pour en profiter le moment venu. Mais, nous pensons juste que vu l'incertitude qui caractérise le comportement des taux sur les marchés, et la possibilité d'une modération de la politique d'assouplissement quantitatif, nous préférons placer l'argent des investisseurs dans les sociétés qui versent des dividendes croissants, c'est-à-dire celles qui n'affichent pas un rendement aussi élevé que celui des actions productrices de dividendes classiques, mais qui ont montré une propension et la capacité historique à verser des dividendes et à les accroître, et ce, quel que soit le comportement des taux. Et nous croyons qu'elles ont un meilleur profil, qu'elles offrent aujourd'hui un meilleur rapport risque/rendement aux investisseurs en actions américaines productrices de dividendes.